NOUVELLES

JO de Sotchi: Kunitz pourrait se mériter une place avec l'équipe canadienne

02/01/2014 08:02 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

Chris Kunitz n'est pas l'un de ceux qui a attiré le plus l'attention depuis ses débuts dans le hockey: il n'a pas joué dans le junior majeur, prenant plutôt la direction du Ferris State College, au Michigan; il n'a pas été repêché, et on ne l'a jamais vu dans un match des étoiles de la LNH.

Mais alors que l'équipe canadienne délibère concernant la formation pour Sotchi, l'ailier gauche des Penguins est un cas intriguant pour le d.g. Steve Yzerman et son personnel. Kunitz n'a pas le profil qu'on associe habituellement à un joueur de calibre olympique, mais la chimie qu'il a développée avec Sidney Crosby fait de lui un candidat non négligeable.

«Je pense que la cohésion est quelque chose qui a pu influencer les décideurs dans le passé, surtout dans un événement de courte durée comme les Jeux olympiques, a dit Crosby plus tôt cette saison. Il connaît une excellente saison, et je pense vraiment qu'il mérite d'être considéré sérieusement.»

Le natif de Regina de 34 ans est à égalité au septième rang de la ligue avec 43 points, soit 16 de moins que Crosby, un de ses compagnons de trio.

Trouver les 14 meilleurs attaquants du pays n'est pas une tâche facile. Ce qui pourrait aider Kunitz, c'est qu'il y a un nombre relativement peu élevé d'ailiers gauches naturels qui devraient être dans les discussions finales.

Patrick Sharp des Hawks, qui a 41 points, peut jouer au centre ou aux ailes. Jamie Benn, des Stars, s'est distingué avec 35 points en première demie après avoir été muté à l'aile gauche, aux côtés de Tyler Seguin.

Il y a toutefois des centres canadiens qui pourraient jouer à gauche à Sotchi, dont Matt Duchene de l'Avalanche, Logan Couture des Sharks, Eric Staal des Hurricanes et Jeff Carter des Kings.

«Je sais que je dois me concentrer sur mon boulot ici à Pittsburgh et tenter de bien faire les petites choses qui peuvent vous valoir une place dans une équipe comme ça, a dit Kunitz. Je dois m'assurer de montrer le meilleur de moi quand ils en seront à décider de qui en fera partie.»

PLUS:pc