BIEN-ÊTRE
02/01/2014 05:44 EST

Facebook: 11 raisons de fermer son compte en 2014

Courtesy

«J'en ai tellement assez de Facebook.» Combien de fois avez-vous entendu cette phrase en 2013? Sûrement beaucoup, car le réseau social fait de moins en moins l'unanimité, surtout parmi les jeunes.

La colère générale contre Facebook a grandi à vue d’œil cette année. La compagnie a même admis en octobre que les jeunes adolescents utilisaient le réseau moins fréquemment dans la journée. Voici 11 raisons qui devraient vous convaincre de laisser tomber Facebook.

1. Personne ne veut vraiment lire le récit de votre vie.

Soyons honnêtes: Qu'est-ce qui vous semble le plus intéressant (et crédible)? Lire un statut disant «Je suis en compagnie de Will Smith!» ou une photo de la personne posant avec Will Smith? Une photo a clairement plus d'attraits. Voici la photo la plus appréciée sur Instagram en 2013: Justin Bieber posant avec Will Smith.

Lorsque TIME a interrogé des adolescents sur leur utilisation des réseaux sociaux en mars, Hamp Briley, 16 ans, a expliqué que les jeunes n'avaient plus le temps pour Facebook de nos jours: «Pour les statuts il y a Twitter, pour les photos il y a Instagram. Les gens aiment pouvoir faire des choses spécifiques plutôt que d'être juste sur Facebook.»

2. Facebook rend toute intimité impossible.

Pour de nombreuses raisons (comme les ex qui vous harcèlent ou les potentiels employeurs), certaines personnes n'aiment pas que leur nom apparaisse dans la barre de recherche Facebook. Cependant, la plupart des utilisateurs ont rencontré cette année des problèmes avec les réglages de sécurité. Par exemple, Facebook a retiré l'option permettant que le nom d'utilisateur n'apparaisse pas quand quelqu'un le recherche. Le réseau oblige aussi à contrôler ses réglages de sécurité via un système des plus fastidieux. Aujourd'hui, la seule façon de s'assurer que certaines personnes ne puissent avoir accès à votre profile est de les bloquer. Ou changer votre nom. Ou, bien sûr, effacer votre compte Facebook.

3. Vos parents (et même vos grands-parents) observent tous vos mouvements.

fbparents

Cette année semble être celle où les mamans, papas, grands-mères et grandes tantes ont attrapé la fièvre Facebook. Ce qui signifie qu'à chaque fois que vous mettez à jour votre statut sur quelque chose d'anodin, ces novices du réseau social sont derrière votre dos à la minute où vous cliquez sur PUBLIER. Nos parents nous grondent assez dans la vraie vie -- pas la peine de reproduire le même schéma sur un site où tous nos amis peuvent en plus se moquer à loisir.

4. Ou publient des photos de vous dont vous avez honte

emfb

Qu'est-ce qui est pire que de ne pas recevoir de «likes» sur une de vos photos Instagram? Aller sur Facebook et se rendre compte qu'une photo de vous publiée par votre mère a reçu plus de 50 «likes», ainsi que quelques commentaires bien moqueurs.

5. Facebook garde même des traces de ce que vous ne dites pas.

Peut-être avez vous été content d'avoir renoncé à publier ce statut sur votre passage prolongé aux toilettes, mais Facebook en a peut-être gardé un enregistrement, ainsi que de l'heure à laquelle vous vous apprêtiez à le publier. Ce mois-ci, Facebook a publié une étude révélant un nouveau système d'enregistrement de données lorsque les utilisateurs écrivent un texte puis l'effacent avant de le publier. Leur rôle est de comprendre pourquoi les utilisateurs s'auto-censuraient.

6. Facebook vous fait sentir moins positif.

165762652

Même si le but de Facebook est de révéler des détails sur vos moindres faits et gestes, avoir accès à ces informations peut avoir un impact sur votre bien-être. Une récente étude effectuée par le Département de comportementalisme de l'Utah Valley University a découvert que les utilisateurs de Facebook avaient tendance à la déprime. Les chercheurs ont dévoilé que le simple fait d'utiliser Facebook nous faisait voir la vie de manière plus négative. Sur les 400 étudiants interrogés, «ceux qui utilisaient Facebook le plus longtemps avaient le plus tendance à penser que les autres sont plus heureux et que la vie est injuste.»

7. Les «suggestions d'amitié» vous proposent d'être ami avec des gens que vous ne connaissez pas.

L’algorithme d'amitiés de Facebook a clairement besoin d'être amélioré, car on a découvert ces jours-ci que les amis potentiels sont des gens que l'on ne connaît qu'en relation avec une connaissance, voire des personnes qu'on n'a même jamais rencontrées. Ou comment Facebook veut vous inciter à vous soucier de parfaits étrangers.

8. Vous vous rendez compte que vous vous souciez de 20 personnes sur 1000 amis.

whoareyou

La situation devient étrange lorsque vous consultez la liste des anniversaires du jour et ne vous rappelez d'aucun des cinq individus. Comment les connaissez-vous? Les avez-vous rencontrés dans un bar et, sous l'effet de l'alcool, les avez ajoutés à vos contacts? Probablement. Avez-vous besoin de savoir que cette personne déménage en Californie? En avez-vous quoi que ce soit à faire? Non. Il est peut-être temps d'amincir votre liste d'amis. Ou peut-être que Facebook ne sert plus qu'à contempler les vies de ces parfaits inconnus.

9. Vos amis passent leur temps à annoncer leurs fiançailles.

fbengagement

Il n'y a rien de plus désagréable lorsqu'on a entre vingt et trente ans de voir ses amis publier des statuts de fiançailles. Même si vous êtes content pour eux et leur souhaitez tout le bonheur du monde, le bombardement de mises à jour de statut vous fait sentir que quelque chose cloche dans votre vie sentimentale. Pourquoi ne vous mariez-vous pas? Pourquoi penser au mariage juste à cet instant?! Lorsque cette anxiété s'apaise, vous vous rendez compte que vous devez constamment faire face à des mises à jour sur les préparations de mariage. Vous pourriez retirer cet ami de vos contacts, mais vous savez que d'autre statuts du même genre pointeront le bout de leur nez.

10. Les publicités omniprésentes vont ruiner l'expérience Facebook.

Si les publicités sponsorisées n'avaient pas encore détruit votre attachement à Facebook -- pourquoi donc pensez-vous que vous êtes si obsédé par les guitares et les chevaux? -- l'arrivée prochaine de vidéos publicitaires s'en chargera. Facebook a commencé à tester ces horribles publicités en décembre. Elles feront bientôt partie de votre fil de nouvelles, se lançant automatiquement lorsque vous ferez défiler l'écran. Cependant, le son ne fonctionnera que si vous passez votre pointeur dessus. La bonne nouvelle? Il existe une façon d'empêcher ces publicités de se lancer automatiquement. Il suffit d'utiliser un bloqueur de Flash.

11. Il devient beaucoup plus difficile de surmonter une rupture.

fbbreakup

Avant l'arrivée des réseaux sociaux, il suffisait de rompre et ne plus jamais revoir la personne. Il était relativement simple de passer à autre chose (car on n'était pas forcé de se voir physiquement tous les jours). Mais aujourd'hui, la possibilité d'avoir un accès constant au profil de votre ex peut alimenter des tendances obsessives. Samuel Axon, de Mashable, a expliqué en quoi Facebook rend les ruptures plus compliquées, car le réseau rend public votre changement de relation et vous permet de voir ce que fait votre ex.

À VOIR AUSSI:

Les 10 activités qui rendent le plus heureux

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.