NOUVELLES

Chiefs-Colts: Kansas City voudra venger la défaite du 22 décembre

02/01/2014 07:01 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

INDIANAPOLIS - Jamaal Charles a passé la semaine à étudier attentivement le premier match des Chiefs contre les Colts, perdu 23-7 à Kansas City, le 22 décembre. Au premier tour des éliminatoires, samedi, lui et ses coéquipiers auront la chance de corriger les erreurs commises dans cette rencontre.

«Nous savons quel est l'enjeu, a résumé le demi offensif des Chiefs. Ils seront à leur meilleur, et il faudra être plus rapides et plus intenses qu'eux.»

Les deux clubs ont terminé la campagne à 11-5, mais ils ont connu des fins de saison bien différentes. Les Chiefs ont offert un rendement de 2-5 à leurs sept derniers matches, tandis que les Colts ont gagné quatre de leurs cinq dernières rencontres.

Les entraîneurs Andy Reid des Chiefs et Chuck Pagano des Colts savent qu'en contexte éliminatoire, un match revanche risque d'être assez différent, notamment car il sera disputé à l'intérieur cette fois-ci.

«Je suis sûr qu'ils vont miser beaucoup sur Jamaal, a dit Pagano, même si Charles n'a obtenu que 13 courses le 22 décembre. Je serais stupéfait s'il ne portait pas le ballon au moins 30 fois.»

Les Chiefs pourraient être privés du secondeur Tamba Hali; blessé au genou dans la première confrontation, celui qui a réussi 11 sacs cette saison ne n'est pas entraîné du tout cette semaine.

Le quart des Colts, Andrew Luck, aura la pression d'un premier match à la maison au-delà de la saison régulière; à ses débuts en éliminatoires, l'an dernier, les Colts ont perdu 24-9 à Baltimore contre les Ravens, au premier tour.

La grande question reste de voir si les Chiefs auront appris des bévues qui ont coûté cher lors du premier affrontement entre les deux clubs.

«Le boulot d'un entraîneur est un peu comme celui d'un fermier: le travail n'est jamais terminé, a dit Reid. Il y a toujours quelque chose à améliorer, c'est comme ça. Nous cherchons constamment à devenir meilleurs.»

Alex Smith - un premier choix au total au repêchage (2005), comme Luck (2012), aura notamment à composer avec le secondeur Robert Mathis, qui a mené la NFL avec 19 sacs et demi, cette saison.

PLUS:pc