NOUVELLES

Steven Stamkos espère être prêt à temps pour les Jeux olympiques de Sotchi

01/01/2014 06:32 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

VANCOUVER - Steven Stamkos a continué de patiner vers son rêve olympique mercredi, lui qui espère être remis à temps d'une jambe fracturée pour participer aux Jeux olympiques de Sotchi le mois prochain.

Stamkos a patiné en solitaire à Vancouver après l'entraînement matinal de ses coéquipiers chez le Lightning de Tampa Bay en prévision du duel en soirée contre les Canucks.

Après avoir été opéré en novembre, Stamkos espère pouvoir revenir au jeu à temps pour représenter le Canada aux Olympiques pour une première fois en carrière. Il souhaite être rétabli assez tôt pour disputer quelques rencontres avec le Lightning avant de s'envoler vers la Russie.

«Vous faites tellement de progrès dans les quatre ou cinq premières semaines de rééducation qu'il faut présentement maintenir ce niveau, devenir plus fort, s'entraîner en gymnase, aller sur la glace et tenter de se sentir mieux à chaque jour et c'est le cas, donc je suis certainement positif», a raconté Stamkos aux journalistes.

Stamkos était le meilleur buteur de la LNH quand il s'est fracturé une jambe en heurtant un poteau le 11 novembre contre les Bruins de Boston. La date limite pour l'annonce de la composition de l'équipe canadienne a été repoussée après cet incident.

Originaire de Markham, en Ontario, et âgé de 23 ans, Stamkos tient toutefois à ne pas trop en faire trop rapidement.

«C'est une des choses difficiles à éviter, mais votre corps est plutôt bon afin de vous dire ce que vous pouvez faire ou non», a-t-il expliqué.

«J'en suis à un point où tout c'est très bien déroulé jusqu'ici. Je ne veux pas trop pousser ou exagérer et faire un pas en arrière. C'est la pire chose qui pourrait se produire présentement.

«Vous voulez seulement bien vous sentir à chaque fois que vous vous levez le matin.»

Stamkos se considère chanceux d'avoir encore la jeunesse de son côté, tout comme un excellent personnel médical. Il a aussi été conseillé par l'ancienne étoile de la LNH Gary Roberts, qui est maintenant son entraîneur privé, avec qui il a travaillé pendant le temps des fêtes.

«Je suis quelqu'un qui est plutôt motivé, a dit Stamkos. J'établis mes propres objectifs et je fais tout ce qui est possible afin de les atteindre. Si je n'y arrive pas, je peux me regarder dans le miroir et dire que j'ai tout tenté afin d'y parvenir.»

Et pour cette raison, il a toujours dans son viseur les Jeux olympiques.

«C'est un de mes objectifs, a-t-il dit en parlant des Jeux. Je veux revenir au jeu et jouer pour le Lightning avant d'aller aux Olympiques, si je suis choisi, et c'est bien d'avoir cet objectif, c'est quelque chose qui me motive lors des journées plus difficiles.»

Stamkos espère être du bon côté de la période de récupération de trois à six mois. Il se retrouve aussi dans une course contre la montre à l'approche des Olympiques.

«Ça s'en vient vite, a-t-il admis. Ça fait déjà sept semaines que j'ai été opéré et c'est fou comment le temps file. Habituellement, quand ce genre de choses se produit, vous pensez que les journées vont être longues et que ça va vous épuiser.»

Cependant, Stamkos a dit qu'il s'est étonné lui-même par la vitesse de sa progression. Il a ajouté que le fait d'être entouré par ses coéquipiers l'aide énormément.

PLUS:pc