NOUVELLES

Sotchi, Berlin et Sarajevo accueilleront des touristes bien différents en 2014

01/01/2014 12:31 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Les Jeux olympiques, la Coupe du monde de soccer et les commémorations de la Première Guerre mondiale, du débarquement de Normandie et de la chute du mur de Berlin font partie des événements qui mettront de l'avant en 2014 des destinations telles que Sotchi, le Brésil, Sarajevo, la Normandie et Berlin.

Ailleurs à l'étranger, un train à grande vitesse vient d'être inauguré entre Paris et Barcelone. Certains voyageurs pourront désormais préférer le train à l'avion, alors que le trajet sur les rails réduit de moitié le temps de transport entre les deux métropoles — un peu plus de six heures.

Les Jeux d'hiver de 2014 auront lieu à Sotchi, une ville touristique russe en bordure de la mer Noire faisant partie des destinations olympiques les moins connues des dernières années. Les événements en arénas seront tenus le long de la côte, tandis que les épreuves de ski et de planche à neige auront lieu dans les montagnes du Caucase, à 50 kilomètres à l'intérieur des terres.

Avec son climat subtropical et ses étendues feuillues, la région côtière de Sotchi a longtemps été une destination populaire. Certaines installations touristiques pour travailleurs de l'ère stalinienne sont toujours là, et de nouveaux complexes hôteliers hivernaux sont en construction.

Par ailleurs, la Coupe du monde de soccer se déroulera dans 12 villes brésiliennes, dont Sao Paulo et Rio de Janeiro. La destination la plus exotique, Manaus, située dans la jungle amazonienne, pourrait également être la plus controversée: l'entraîneur de l'équipe d'Angleterre a parlé d'un «endroit à éviter si possible», tandis que le tabloïd londonien Mirror parle d'un «endroit infernal gangrené par le crime».

Des hordes d'amateurs de soccer s'y rendront cependant malgré la mauvaise presse pour assister à certains matchs les plus importants du tournoi, notamment le duel Angleterre-Italie. La ville est également la porte d'entrée du tourisme en Amazonie, d'où des guides offrent des voyages en bateau et des visites guidées dans la jungle.

L'été 2014 marquera également le centenaire de l'éclatement de la Première Guerre mondiale, déclenchée le 28 juin 1914 suite à l'assassinat de l'archiduc autrichien Ferdinand à Sarajevo, aujourd'hui la capitale de la Bosnie-Herzégovine. Des événements sont prévus à travers l'Europe pour souligner ce triste anniversaire. Les touristes visiteront notamment les champs de bataille de Verdun, en France, de Gallipoli, en Turquie, ainsi que de l'ouest de la Belgique, où les coquelicots fleurissent toujours dans les champs des Flandres.

Le 6 juin sera aussi le 70e anniversaire du «jour J», en France, point tournant de la défaite nazie durant la Deuxième Guerre mondiale. De précédentes commémorations rassemblaient des vétérans du débarquement, mais ces hommes ne sont désormais plus qu'une poignée. Le président américain Barack Obama, la reine Élizabeth II et d'autres chefs d'État ont été invités à marquer l'événement sur les côtes normandes.

Le 9 novembre, enfin, marquera le 25e anniversaire de la chute du mur de Berlin, l'un des principaux moments de l'effondrement du communisme en Europe de l'est et de la fin de la Guerre froide. Le mur, érigé en 1961, n'a pas seulement coupé Berlin en deux mais a également symbolisé la division entre l'Europe occidentale et le bloc de l'Est, sous giron communiste.

Le mur fut complètement rasé en 1990, mais son démantèlement avait débuté en 1989. Dans les années qui ont suivi, Berlin est devenue une capitale touristique importante, déjà décrite comme «pauvre mais sexy» par son maire. Des événements et des expositions sont prévus pour souligner l'anniversaire, y compris une installation de ballons illuminés sur l'ancien trajet de 12 kilomètres qui coupait autrefois la ville en deux.

PLUS:pc