NOUVELLES

Prague: l'ambassadeur palestinien meurt dans l'explosion d'un coffre-fort piégé

01/01/2014 09:21 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

PRAGUE - L'ambassadeur de Palestine en République tchèque a été tué mercredi par une explosion survenue après qu'il eut ouvert un coffre-fort qui était scellé depuis plus de 20 ans et qui était vraisemblablement piégé.

Jamal al-Jamal, âgé de 56 ans, se trouvait dans son appartement de Prague avec sa famille au moment de la déflagration, a précisé le porte-parole de l'ambassade palestinienne, Nabil El-Fahel.

Le diplomate avait été grièvement blessé dans l'explosion et transporté d'urgence à l'hôpital, où il a succombé à ses blessures, selon la porte-parole de la police, Andrea Zoulova.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riad Malki, a déclaré qu'il s'agissait vraisemblablement d'un accident, précisant que le vieux coffre-fort n'avait pas été ouvert depuis plus de 20 ans.

Il semble également que la porte du coffre-fort était piégée, a indiqué Mme Zoulova. On ignore comment Jamal al-Jamal s'y est pris pour l'ouvrir ou de quel type de coffre il s'agissait exactement.

Le coffre-fort avait récemment été transporté de l'ancien édifice de l'ambassade jusque dans les nouveaux locaux, mais se trouvait auparavant dans l'immeuble qui abritait les bureaux de l'Organisation de libération de la Palestine dans les années 1980, a précisé M. Malki.

«L'ambassadeur a décidé de l'ouvrir. Après qu'il l'a ouvert, quelque chose s'est apparemment passé à l'intérieur (du coffre-fort) et a explosé», a déclaré M. Malki à l'Associated Press.

Les policiers effectuaient des recherches dans l'appartement de l'ambassadeur, a affirmé Mme Zoulova, sans toutefois fournir plus de détails.

Le plus haut responsable policier au pays, Martin Cervicek, a déclaré sur les ondes de la télévision publique que rien ne laissait actuellement croire que le diplomate aurait été victime d'un attentat terroriste.

Selon Jirina Ernestova, porte-parole des services de secours de Prague, le diplomate avait été plongé dans un coma artificiel lorsqu'il est arrivé à l'hôpital militaire de Prague.

Son épouse âgée de 52 ans a également été transportée à l'hôpital après avoir subi un choc. Elle a obtenu son congé peu après.

L'appartement de l'ambassadeur est situé dans le quartier Suchdol, à Prague. Jamal al-Jamal occupait le poste depuis le 11 octobre.

PLUS:pc