NOUVELLES

Le père Georges nie avoir soigné des membres de Boko Haram

01/01/2014 02:58 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

Le prêtre catholique français Georges Vandenbeusch a démenti mercredi soir avoir soigné des membres du groupe qui l'avaient enlevé au Cameroun, comme l'avait affirmé un membre de l'organisation islamiste Boko Haram.

Dans la journée un membre du groupe nigérian avait affirmé que "la direction (de Boko Haram) a décidé de libérer le prêtre par compassion" car il avait offert ses services médicaux à des membres du groupe malades pendant sa captivité.

mm/jlb

PLUS:hp