NOUVELLES

Le pape appelle à l'acceptation de la différence dans ses voeux du Nouvel An

01/01/2014 09:38 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le pape François a appelé mercredi à l'acceptation des différences et à la réconciliation dans son premier angélus de l'année.

Depuis la fenêtre de son studio surplombant la place Saint-Pierre, il a fait valoir que tous les humains appartenaient à la même famille et qu'ils partagent le même destin.

Le pape a ajouté que cela venait avec une responsabilité, celle de travailler main dans la main afin que le monde devienne une communauté empreinte de respect, de solidarité et d'empathie.

À un certain moment, pendant son allocution, le pape François a laissé son texte de côté et exprimé son impatience face aux violences qui secouent plusieurs régions du monde.

Il s'est alors demandé ce qui arrivait au «coeur de l'Homme» et au «coeur de l'humanité» avant de lancer qu'il fallait que tout cela cesse.

Le pape originaire d'Argentine a précisé que cette réflexion lui avait été inspirée par la lettre d'un fidèle qui se désolait de voir autant de tragédies et de guerres dans le monde.

L'Église catholique célèbre la Journée mondiale de la paix le 1er janvier.

PLUS:pc