NOUVELLES

Le gardien Jonathan Bernier brille sous la neige à la Classique hivernale

01/01/2014 09:36 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

ANN ARBOR, États-Unis - Jonathan Bernier s'est battu contre les éléments à la Classique hivernale et l'a fait avec style.

Le gardien des Maple Leafs de Toronto a réussi 41 arrêts, un record lors d'un match présenté à l'extérieur, puis a frustré deux fois les joueurs des Red Wings de Detroit en tirs de barrage. Il a fracassé l'ancienne marque de 39 arrêts, établie par Miikka Kiprusoff, des Flames de Calgary, lors de la Classique héritage en 2011.

Bernier a fait tout ça avec une tuque par-dessus son casque.

«Avec les trous qui se retrouvent sur nos casques, la tuque me gardait au chaud, a-t-il dit. Et je trouve que ça rajoutait du style.»

Bernier a bien fait malgré une visibilité réduite en raison de la neige. Les Red Wings l'ont assiégé en début de rencontre, mais Bernier a été parfait contre 13 tirs en première période.

«Je pense que c'était plutôt mauvais, a dit Bernier en parlant de la visibilité. C'était probablement pire en deuxième période avec le vent dans le visage, mais il ne neigeait pas autant.»

Bernier n'a pas semblé ennuyé par les conditions, lui qui avait des pochettes chauffantes dans ses jambières afin de réchauffer ses mains pendant les arrêts de jeu.

En terme de qualité de jeu, Bernier est aussi resté tout feu tout flamme. Lors de ses quatre derniers départs, il a stoppé 156 des 164 tirs dirigés vers lui et il n'y a pas de raison pour ne pas l'envoyer à nouveau dans la mêlée samedi, face aux Rangers de New York.

L'entraîneur-chef Randy Carlyle a dit que «la décision n'est jamais facile à prendre» entre Bernier et James Reimer, mais présentement, le filet semble appartenir à Bernier.

«Johnny est sur une lancée et tant qu'il va nous offrir cette qualité de jeu, ce serait idiot de regarder dans une autre direction», a noté Carlyle.

Un record d'assistance?

La LNH a annoncé que 105 491 spectateurs ont assisté au match au Michigan Stadium, ce qui serait un record lors d'un match de hockey.

Cependant, le Livre mondial des records Guinness n'a toujours pas confirmé que la Classique hivernale avait battu le record du «Big Chill», qui avait eu lieu dans le même stade en 2010. Un total de 104 173 billets avaient été vendus pour ce match entre les universités Michigan et Michigan State.

«Nous savons que nous avons vendu plus de 105 000 billets et nous croyons que certaines personnes ne sont pas venues en raison des mauvaises conditions routières», a expliqué le commissaire de la LNH, Gary Bettman.

«Je ne sais donc pas si nous avons fracassé le record Guinness, mais je sais qu'il s'agit de notre record au chapitre de l'assistance. Et selon le nombre de billets vendus, nous devrions l'avoir battu, mais il y avait toujours des gens qui arrivaient en deuxième période et c'est donc difficile à savoir.»

La neige a rendu les conditions routières difficiles et il fallait environ deux heures et demie pour se rendre au stade à partir du centre-ville de Detroit. Le chef de l’exploitation de la LNH, John Collins, a estimé qu'environ 40 000 billets avaient été vendus à des résidents du Canada et que plusieurs touristes logeaient à Detroit et non à Ann Arbor.

L'ancien record d'assistance de la LNH était de 71 217 et avait été établi lors de la première Classique hivernale en 2008, à Buffalo.

PLUS:pc