NOUVELLES

Froid et période des Fêtes: des conditions adverses pour les sans-abri

01/01/2014 01:08 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Alors qu'un froid polaire s'est installé sur la province en cette période des Fêtes, de nombreux sans-abri vivent des moments particulièrement difficiles.

Les risques d'engelures et d'hypothermie se multiplient au moment où le mercure prend ses aises sous la barre des -20 degrés Celsius.

Plusieurs organismes venant en aide à ceux et celles qui n'ont pas de toit ont décidé de prolonger leurs heures d'ouverture pour leur apporter chaleur et réconfort.

C'est notamment le cas de l'Accueil Bonneau, situé dans le Vieux-Montréal. Son coordonnateur à l'intervention, Nicolas Pagot, indique que les portes de l'organisme ouvrent avant 8 h lors de périodes de froid intense.

Les hommes qui se présentent peuvent alors se réchauffer tout en sirotant un café. Les intervenants sont particulièrement vigilants quant à la tenue vestimentaire des itinérants, explique-t-il. Des bas, tuques et mitaines sont distribués à tous ceux qui ont besoin de rajouter quelques couches de chaleur pour affronter les rigueurs de l'hiver.

En cette période de festivités, plusieurs activités spéciales sont également organisées à l'Accueil Bonneau, pour ne pas perdre de vue non plus l'importance de la chaleur humaine. Un souper de Noël a notamment permis de réunir quelque 550 hommes autour d'un repas festif.

«C'est une période qui n'est pas évidente pour nos gars, relate M. Pagot. Ils ont besoin d'écoute, de chaleur, de pouvoir se changer les idées.»

L'Accueil Bonneau offre 166 places d'hébergement à moyen et long termes dans le cadre d'une démarche de réinsertion sociale. L'organisme offre aussi plus de 600 repas chauds par jour.

PLUS:pc