NOUVELLES

Une Classique hivernale très attendue au Michigan Stadium, mercredi

31/12/2013 06:40 EST | Actualisé 02/03/2014 05:12 EST

ANN ARBOR, États-Unis - Un match à l'extérieur pourrait bien s'avérer bénéfique pour les Leafs ou les Wings, qui n'ont pas connu beaucoup de succès jusqu'ici en décembre (une fiche de 6-8 pour Toronto et de 5-9 pour Detroit).

Les projecteurs de la Classique hivernale de mercredi au Michigan Stadium sont brillants, mais le cachet de la rencontre pourrait amener l'un ou l'autre club à garder les choses simples. On attend plus de 100 000 partisans au stade des Wolverines.

«Ça change de la routine c'est sûr, a dit l'attaquant James van Riemsdyk, des Leafs. L'environnement est bien différent mais en même temps, ça met un peu de piquant.»

«Ça nous ramène à nos débuts dans le hockey, a ajouté un de ses coéquipiers, le centre Nazem Kadri. L'atmosphère est un peu plus détendue mais il y a quand même des points à aller chercher, alors nous devons être prêts.»

Le défenseur Niklas Kronwall, des Wings, a d'ailleurs fait écho à ce dernier aspect.

«Il y a deux points à l'enjeu contre des rivaux de section, a t-il mentionné. C'est ce qui compte le plus. C'est sûr que ça va être très plaisant de jouer dehors et tout, mais il faut garder les deux points en tête.»

Après les matches de lundi, les Leafs et les Wings se trouvent dans l'impasse avec 45 points, à égalité avec Washington au cinquième rang dans l'Est.

L'air frais a semblé aider les Wings récemment. Il y a deux semaines, ils ont stoppé une série de six revers au lendemain d'un entraînement à Comerica Park, le domicile des Tigers.

On s'attend à un mercure aux environs de moins 8 Celsius durant le match, mercredi, et il pourrait aussi tomber jusqu'à une dizaine de cm de neige.

PLUS:pc