NOUVELLES

Somalie/Puntland: nomination de nouveaux députés avant la présidentielle

31/12/2013 08:50 EST | Actualisé 02/03/2014 05:12 EST

La région somalienne autonome du Puntland a nommé ses nouveaux députés chargés d'élire la semaine prochaine un nouveau président, une élection qui pourrait déclencher de nouvelles violences, ont indiqué mardi des responsables locaux.

A la pointe nord-est de la Somalie, le Puntland a déclaré son autonomie en 1998, sans toutefois faire sécession avec la Somalie, comme son voisin le Somaliland qui a proclamé son indépendance dès 1991.

La région, qui représente à elle seule près d'un tiers du territoire somalien, reconnaît l'autorité du gouvernement de Mogadiscio mais fonctionne avec ses propres institutions et sa propre administration. Ravagée par des années de guerre comme le reste de la Somalie, elle est aussi un repaire de pirates, qui opèrent depuis les côtes sur l'océan Indien.

Les députés -65 hommes et une femme- ont été nommés par des chefs locaux. Ils devront désigner le nouveau président du Puntland le 8 janvier.

"Après avoir vérifié les noms soumis par le conseil des chefs locaux, le comité de vérification du Parlement du Puntland a approuvé la nouvelle liste de députés", a déclaré le comité dans un communiqué mardi.

L'élection était initialement prévue en juillet, mais avait été repoussée par le gouvernement à cause des risques de violences.

Le scrutin compte 17 candidats, mais le président sortant Abdurahman Mohamed Farole, à la tête de la région autonome depuis 2009, pourrait conserver le pouvoir.

Il sera notamment opposé à Abdiweli Mohamed Ali, ex-Premier ministre somalien et principal rival, qui accuse le président sortant de corruption.

Le nouveau président du Puntland sera élu pour les quatre prochaines années.

La Somalie est déchirée par une guerre civile depuis la chute du président Siad Barre en 1991.

Selon les experts, le principal obstacle vers la paix est la lutte menée par des insurgés islamistes shebab actifs dans la région, qui ont juré la perte des autorités somaliennes.

str-pjm/hv/aud/cld

PLUS:hp