NOUVELLES

Nucléaire: l'Iran parle de "progrès" avec les grandes puissances

31/12/2013 03:42 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

Les négociations techniques sur le dossier nucléaire entre l'Iran et les grandes puissances à Genève ont enregistré des "progrès", a déclaré le chef des négociateurs iraniens cité mardi par les médias locaux.

Ces discussions entre experts d'Iran et du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine, Allemagne) ont duré toute la nuit "jusqu'à 07H00 (mardi) et les deux parties ont fait de bons progrès", a dit Abbas Araghchi à l'agence officielle iranienne Irna.

Ils "vont remettre leurs conclusions aux vice-ministres et directeurs politiques car il reste des questions à régler au niveau politique", a-t-il ajouté, en soulignant que "les experts avaient fait leur travail".

Le responsable iranien a dit qu'il aurait "probablement une rencontre la semaine prochaine avec Olga Schmitt", l'adjointe de Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne en contact avec Téhéran au nom du groupe 5+1.

Les experts de l'Iran et du groupe 5+1 avaient repris lundi leurs discussions pour tenter de définir les modalités d'application de l'accord de Genève conclu le 24 novembre pour tenter de résoudre la crise du nucléaire iranien.

Cet accord prévoit entre autres qu'il n'y aura pas de nouvelles sanctions contre l'Iran durant une période intérimaire de six mois pendant laquelle Téhéran a accepté de geler le développement de ses activités nucléaires sensibles.

De son côté, Hamid Baïdinejad, qui dirige l'équipe de négociateurs techniques iraniens, a déclaré que l'application de l'accord de Genève devrait commencer fin janvier, a rapporté l'agence Isna.

"Selon les conclusions des négociations menées avec les experts techniques du groupe 5+1, il a été convenu de commencer l'application de l'accord de Genève dans les dix derniers jours du mois de janvier", a déclaré M. Baïdinejad qui a ajouté que "les responsables politiques" des deux parties devaient encore avaliser la date retenue.

L'objectif est de trouver un accord définitif avec l'Iran, soupçonné, malgré ses dénégations, de chercher à se doter de l'arme atomique sous couvert de programme nucléaire civil.

sgh/cco

PLUS:hp