NOUVELLES

USA: Wells Fargo solde un contentieux avec Fannie Mae sur les prêts immobiliers

30/12/2013 09:21 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

La banque américaine Wells Fargo va payer 541 millions de dollars à l'organisme para-public de refinancement hypothécaire Fannie Mae pour solder des litiges liés à des crédits immobiliers, ont annoncé lundi les deux sociétés.

Les crédits concernés avaient été accordés par Wells Fargo avant le 1er janvier 2009 et revendus par la suite à Fannie Mae, qui estimait avoir été trompé sur la valeur de ces actifs et les risques qui y étaient associés.

Wells Fargo précise dans son communiqué qu'avec certains ajustements liés à d'autres rachats de crédits, l'accord va lui coûter au total 591 millions de dollars. La banque, premier fournisseur de crédits immobiliers aux Etats-Unis, assure avoir des provisions suffisantes pour couvrir ce coût.

Cet accord avec Wells Fargo met fin au réexamen des rachats de prêts réalisés dans le passé par Fannie Mae, qui va "commencer 2014 en se concentrant sur l'amélioration de l'avenir du financement immobilier", a indiqué le directeur général de l'organisme para-public, Timothy Mayopoulos, dans un communiqué séparé.

Fannie Mae a accusé plusieurs banques de l'avoir trompé lors de la revente de prêts immobilier risqués "subprime", qui lui avaient par la suite occasionné des pertes énormes.

L'organisme para-public a soldé la plupart des litiges à l'amiable, passant notamment cette année des accords avec Bank of America (11,6 milliards de dollars), Citi (968 millions de dollars) ou JPMorgan (670 millions).

L'autre grand organisme para-public américain de refinancement hypothécaire, Freddie Mac, a lui aussi annoncé ces derniers mois des accords amiables liés aux prêts subprime.

Fannie et Freddie avaient été emportés par la crise des crédits hypothécaires à risque et placés en septembre 2008 sous la tutelle de l'État américain qui avait dû les renflouer abondamment.

Freddie Mac avait annoncé le mois dernier avoir enfin fini de le rembourser, et Fannie Mae devrait bientôt pouvoir faire de même. L'Etat américain en conserve toutefois toujours la tutelle, et doit encore se prononcer sur l'avenir des deux institutions.

soe/jt/bdx

WELLS FARGO & COMPANY

BANK OF AMERICA

CITIGROUP

JP MORGAN CHASE & CO

FREDDIE MAC - FEDERAL HOME LOAN MORTGAGE CORPORATION

PLUS:hp