NOUVELLES

Un mois de décembre fort occupé pour les déneigeurs

30/12/2013 10:53 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

Les déneigeurs de Québec ne connaissent aucun répit depuis la mi-décembre. Les bordées de neige reçues depuis deux semaines forcent les entrepreneurs privés et les employés de la Ville à mettre les bouchées doubles.

C'est le cas, entre autres, pour Marco Gagné, un entrepreneur privé. « On paie beaucoup d'employés à temps double puis tout ça ces temps-ci. C'est beaucoup de frais aussi, l'essence et tout. On va souhaiter que ça redevienne normal », dit-il.

Marco Gagné ajoute que les vents compliquent souvent le travail des déneigeurs. « On fait des journées de 17 heures ces temps-ci à cause qu'il neige tout le temps [...] Les vents de 30, 35 km/h, ça aide pas. On est tout le temps à reprendre notre travail, tout le temps à repasser en arrière », affirme-t-il.

Le son de cloche est le même du côté de Mario Busque, un autre entrepreneur privé. « Nous autres, on fait du six à six, tout le temps. C'est 12 heures par jour, tout le temps. Ça n'arrête pas », lance-t-il.

Signe que le mois de décembre est très chargé pour les déneigeurs, une 23e opération de déneigement se déroule lundi dans l'arrondissement de La Cité-Limoilou.

Dans la nuit de dimanche à lundi, quelque 1500 travailleurs, des cols bleus et des entrepreneurs privés, ont été à pied d'œuvre afin de déblayer et dégager les artères de la ville. Une autre opération est prévue dans l'arrondissement Charlesbourg dans la nuit de lundi à mardi.

Marjorie Potvin, porte-parole à la Ville de Québec, fait savoir que les citoyens et les propriétaires de voiture collaborent bien lors des opérations déneigement.

« La Ville met depuis les dernières années de plus en plus de moyens d'information à la disposition des citoyens. On le remarque juste par rapport à l'abonnement pour les alertes texto. De plus en plus de gens veulent être au courant des opérations déneigement et la collaboration des gens et là en général », dit-elle.

PLUS:rc