NOUVELLES

Thaïlande: la police dénonce l'agressivité des manifestants anti-gouvernementaux

30/12/2013 09:16 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

BANGKOK - La police thaïlandaise a organisé un rassemblement à Bangkok afin d'exprimer sa frustration après avoir passé les dernières semaines à affronter des manifestants anti-gouvernementaux souvent agressifs et violents.

Environ 500 policiers se sont réunis, lundi, en compagnie de leurs proches et d'amis sur une place située près du principal camp de protestation érigé par les détracteurs du gouvernement. Cet événement s'est déroulé quatre jours après qu'un agent eut été abattu lors d'une bagarre avec des contestataires tentant d'empêcher les candidats de s'inscrire en prévision des élections de février.

Les policiers ont rendu hommage à leur collègue mort en service, mais se sont aussi plaints de ne pas disposer de l'équipement adéquat et de ne pas être suffisamment organisés pour se défendre contre les protestataires. Ils ont également dénoncé l'obligation de restreindre leur recours à la force, ce qui permettrait selon eux aux manifestants de les humilier.

Les contestataires demandent que le gouvernement de la première ministre Yingluck Shinawatra cède le pouvoir à un conseil non élu afin que celui puisse procéder à des réformes politiques visant à éradiquer la corruption avant la tenue d'un scrutin.

PLUS:pc