NOUVELLES

Les titres aurifères font reculer la Bourse de Toronto

30/12/2013 05:13 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en léger recul, lundi, alors que les titres aurifères ont ajouté aux pertes imposantes déjà engrangées cette année.

L'indice composé S&P/TSX a cédé 6,59 points, à 13 581,39, au cours d'une séance à faible volume en cette fin 2013.

«Les investisseurs se projettent en 2014, et se demandent ce que seront les tendances, ce qui semble de bon augure, et ce qui sera différent l'an prochain», a évoqué Kash Pashootan, gestionnaire de portefeuille à First Avenue à Ottawa, en ajoutant que 2014 apporterait son lot de défis au TSX.

«Je crois que l'on verra sous différents aspects un meilleur rendement des États-Unis par rapport au Canada. Vous allez continuer de voir un ralentissement de croissance venant de la Chine qui affectera le secteur des matières premières», a-t-il ajouté.

Le dollar canadien a regagné une partie du terrain perdu vendredi, clôturant en hausse de 0,56 cent, à 93,98 cents US.

Wall Street a connu une séance mitigée, avec la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles en progression de 25,88 points, à 16 504,29. L'indice du Nasdaq a perdu 2,39 points, à 4154,2, tandis que l'indice de référence S&P 500 a glissé de 0,33 point, pour s'établir à 1841,07.

Sur le front économique, les investisseurs ont pris acte de données économiques aux États-Unis pour novembre laissant croire que les ventes de maisons se stabilisent après plusieurs mois de déclins.

Le secteur aurifère sur le TSX a retraité d'environ trois pour cent, alors que le lingot d'or pour livraison en février a cédé 10 $, à un niveau tout juste supérieur à 1200 $ l'once. Cela ajoute des dommages à un secteur déjà en recul d'environ 50 pour cent pour l'année.

Les prix de l'or ont pris un coup dur cette année, en baisse de près de 30 pour cent alors que l'économie mondiale s'est graduellement améliorée et que la Réserve fédérale américaine a coupé une portion de ses achats obligataires, pièce centrale de ses mesures de relance.

L'action de Goldcorp (TSX:G) a reculé de 86 cents, à 22,25 $, tandis que celle d'Iamgold (TSX:IMG) a glissé de 21 cents, à 3,50 $.

Le secteur énergétique était en baisse de 0,36 pour cent. Le pétrole brut pour livraison en février sur le Nymex a cédé 1,03 $, pour s'établir à 99,29 $ US le baril.

Le cuivre pour livraison en mars sur le Nymex est demeuré inchangé à 3,38 $ US la livre.

Le secteur des biens de consommation de base a affiché la plus importante progression, à 0,67 pour cent, alors que le titre de Loblaw (TSX:L) a gagné 55 cents, à 42,55 $.

PLUS:pc