NOUVELLES

Les Européens "ne laisseront pas tomber" la Grèce (Schäuble)

30/12/2013 05:18 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a assuré que les Européens "ne laisseraient pas tomber" la Grèce, ouvrant la porte à de nouvelles aides, et qualifié de "grande chance" pour le pays la présidence de l'UE.

"La présidence (de l'Union européenne) va montrer à la population grecque que son avenir est en Europe", a prédit le ministre dans un entretien à paraître mardi au journal Bild, qui en a diffusés des extraits lundi.

"Cette tâche est source d'identité, de confiance en soi, de fierté, la présidence de l'UE est une grande chance pour le pays et pour l'Europe", a poursuivi le ministre, souvent critique par le passé à l'égard de la Grèce.

Athènes va prendre le 1er janvier et pour six mois la présidence tournante de l'UE.

Le pays est toujours en pleine crise économique, et sous perfusion financière de ses partenaires européens et du Fonds monétaire international (FMI).

"Nous allons décider en milieu d'année (2014) s'il faut à nouveau aider la Grèce", a déclaré M. Schäuble. "Si le pays reste sur la voie des réformes, s'il remplit les conditions que l'on sait, nous ne le laisserons pas tomber", a-t-il poursuivi.

Le programme d'aide en cours, le deuxième depuis 2010, expire en juillet 2014. Le ministre grec des Finances Yannis Stournaras a affirmé dimanche que son pays n'en aurait pas besoin d'un autre.

Les commentaires encourageants de M. Schäuble interviennent alors que la résidence de l'ambassadeur d'Allemagne à Athènes a été la cible de coups de feu lundi matin.

mtr/clp/fw

PLUS:hp