NOUVELLES

Le pétrole étal en Asie dans un petit marché de Réveillon

30/12/2013 11:00 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

Les prix du pétrole étaient quasiment inchangés mardi en Asie dans un volume d'affaires très faible en ce dernier jour de l'année.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février prenait deux petit cents, à 99,31 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance s'appréciait de cinq cents, à 111,26 dollars.

Les prix du brut étaient sous la pression modeste d'investisseurs désireux de vendre en réalisant un bénéfice avant la nouvelle année "quand le marché est peu actif", selon Tan Chee Tat de Phillip Futures.

Après avoir repassé la barre symbolique des 100 dollars sous l'effet d'un nouveau recul des réserves d'or noir aux Etats-Unis, les cours s'étaient repliés lundi à New York, en-dessous de ce seuil, face à l'espoir de voir la Libye reprendre bientôt ses exportations.

La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé sur son site internet avoir déjà repris certaines opérations pétrolières au cours du week-end.

La perspective d'une reprise des exportations libyennes de brut pèsent sur les cours du pétrole car en temps normal, le pays produit 1,5 million de barils par jour. Mais des protestataires armés bloquent depuis fin juillet les principaux terminaux pétroliers dans l'est libyen, provoquant une chute de la production à 250.000 barils/jour.

Le marché garde aussi un oeil sur l'évolution de la situation au Soudan du Sud, un pays exportateur de brut déchiré depuis le 15 décembre entre partisans du président Salva Kiir et ceux de son ancien vice-président, Riek Machar, accusé de tentative de coup d'État.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a prévenu les deux camps que les Etats-Unis --fervents soutiens du pays depuis son indépendance en juillet 2011-- mettraient un terme à leur aide en cas de coup de force militaire.

Des dirigeants d'Afrique de l'Est ont donné jusqu'à mardi aux deux rivaux pour entamer des pourparlers et cesser les combats, mais les efforts de paix sont dans l'impasse.

Le Soudan du Sud exporte en temps normal quelque 220.000 barils par jour vers le Japon, la Malaisie et la Chine.

Lundi, le baril de WTI avait clôturé en baisse de 1,03 dollar pour s'établir à 99,29 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait terminé à 111,21 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 97 cents.

str/bjp/dan/gab/emb

PLUS:hp