NOUVELLES

Des millionnaires démystifient l'argent qui effarouche tant les Québécois

30/12/2013 12:29 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - L'argent, le blé, le fric, le pognon, le bacon… N'est-il pas ce qui, en bout de ligne, nous fait tous courir. Qui, le temps d'une pause-café, ne s'est pas imaginé «riche à craquer», pouvant s'offrir tout ce qu'il désire? La vie est-elle si palpitante pour les gens riches? C'est ce que Bernard Derome a voulu savoir.

Il a donc rencontré de vrais millionnaires: Normand Brathwaite, Martin Matte, Jean Coutu, Louis Vachon, Andrew Molson et d'autres, pour connaître leur secret. On ne sera pas surpris de constater que l'essentiel de ces captivantes conversations revient souvent à notre éducation judéo-chrétienne, qui nous a enseigné et convaincus que l'argent est sale, et que ceux qui en possèdent sont forcément malhonnêtes. Or, les gens fortunés ont cessé de croire «être nés pour un p'tit pain», pour croire en leurs rêves et saisir la chance quand elle s'est présentée.

Mais quand est-on assez riche? Se sent-on alors plus libre? Le fondateur des pharmacies Jean-Coutu répondra: «Y a pas de bonheur à posséder, y a du bonheur à espérer». En trois étapes, «Questions de société» portera sur «Les Grands Moyens», cours 101 sur l'apprivoisement à l'argent, les lundis 6, 13 et 20 janvier, 21 h, à Télé-Québec.

Passer l'hiver en chantant

Tous, nous avons une liste de chansons qui ont marqué des époques, des événements heureux ou malheureux de notre vie. Pourquoi ne pas en faire un jeu? En plus d'être diffusé le vendredi, le 10 janvier, 20h, à Radio-Canada, pour se détendre de la semaine, «C'est ma toune» nous accompagnera tout l'hiver, histoire d'arriver plus vite au printemps.

Le couple Marie-Ève Janvier et François Breau animent cette nouvelle émission. Chaque semaine, on invite six artistes — trois hommes, trois femmes — qui, sous un thème différent d'une émission à l'autre — tel que chansons d'amour, chansons à boire ou de vacances — devront défendre leurs chansons préférées dans le cadre de jeux variés. Ces joutes se tiendront en direct du studio 42, devant public. Des deux équipes, la gagnante sera celle qui aura réussi à sauver un maximum de titres de sa liste.

Produite par Louis Morissette, le concept de «C'est ma toune», auquel a participé Ève Déziel et l'équipe de KOTV, pourrait être qualifié de «dérivé de 'La Fureur'». On ne cache pas qu'on est demeuré nostalgique de l'émission qui a allumé et fait bouger les téléspectateurs de tous âges durant presque une décennie.

Que la fête continue…

Après nous avoir fait danser («Voulez-vous danser?»), Geneviève Guérard nous invite à fêter, cette fois. À peine sortis de nos festivités traditionnelles, l'animatrice nous propose de poursuivre le plaisir de cette fête célébrée dans une dizaine de communautés différentes. Le lundi 6 janvier, 20h, à ARTV, nous célébrerons «Le Noël russe», qui a lieu le 7 janvier selon le calendrier grégorien. Chaque semaine, l'animatrice se rendra dans une famille grecque, juive, portugaise, maghrébine ou autre pour en connaître davantage sur leurs traditions.

À compter du mercredi 8 janvier, des couples s'en remettront à leurs enfants pour organiser leur mariage. En famille reconstituée ou simplement parce qu'ils n'ont jamais pris le temps de publier les bans, certains parents vivront donc ce grand jour selon les décisions de leurs rejetons, tant pour la robe de mariée que pour le lieu et la décoration de la salle, la musique, les invitations, les fleurs: tout. Souhaitons à ces futurs mariés la chance d'avoir des enfants qui ont des goûts qui correspondent aux leurs. Au Canal Vie, 20h.

Julie Laferrière parcourt le monde pour visiter «Des écoles pas comme les autres», et, le mercredi 8 janvier, 19h, à TV5, on suit le cours de sumo de neuf Japonais qui doivent se soumettre à une discipline quotidienne sévère pour pratiquer ce sport de lutte aux exigences particulières. Puis, on s'envole vers l'Espagne, à la rencontre de jeunes hommes passionnés par la tauromachie qui, après leur journée scolaire, pratiquent ces gestes qui feront d'eux des matadors de haut niveau.

À RADIO-CANADA: pour la dernière émission de l'année, à «En direct de l'univers / Spéciale du Jour de l'an», France Beaudoin réunit les univers de Gregory Charles, Micheline Lanctôt, Mario Tessier et d'un quatrième invité surprise, ce samedi, 19h30. Le mercredi 8 janvier, 20h, «Les Enfants de la télé» débutent l'année en nous réservant des séquences «jamais vues» jusqu'ici. «Prière de ne pas envoyer de fleurs» reprend du service, le jeudi 9 janvier, 20h, avec Ricardo Larrivée comme premier invité pour lancer cette nouvelle série durant laquelle Louis Morissette, Antoine Bertrand, Marc Hervieux et d'autres ne perdent rien pour attendre.

À TVA: dans l'attente du gala du 12 janvier prochain, on peut suivre, le lundi 6, à 19h, «En route vers Célébration 25e anniversaire», qui nous donne le privilège de rencontrer des finalistes qui seront dans la course au million et des artistes invités au gala, tout en furetant dans les coulisses alors qu'on s'affaire aux préparatifs de l'événement. Les mercredis 8 et 15 janvier, 21h, Martin Matte vient réaffirmer qu'il est «Condamné à l'excellence».

À TÉLÉ-QUÉBEC: «Les Gars des vues», Pierre-Luc Gosselin et Nicholas Savard-L'Herbier, n'ont pas fini de nous surprendre. Spécialistes des effets spéciaux, ils s'en «prendront» à une personnalité, chaque semaine, pour en faire un être complètement transformé et méconnaissable, le vendredi 10 janvier, 19h30.

À TV5: sur l'invitation d'un ami, Patrick se rend à Haïti. Il rencontre Rachelle et le déclic se produit entre les deux jeunes gens. De retour au Québec, Patrick n'a qu'une idée en tête: la retrouver. Mais voilà que survient le terrible séisme de 2010. «Les Fiancés du séisme» raconte cette aventure d'amour incroyable, à «Télé Réalité», le mardi 7 janvier, 21h.

À EXPLORA: du lundi au mercredi (6 au 8 janvier), 20h, «La Vérité sur…» nous fait part de renversantes découvertes basées sur les plus récentes études de sommités scientifiques en ce qui concerne le vieillissement et l'alimentation (lundi), les effets d'une minute d'exercice intense trois fois par semaine (mardi) et le fonctionnement de nos intestins (mercredi), ces mal-aimés. La marge d'erreur des «Traumatologues» est pratiquement inexistante. Ces médecins doivent, en quelques minutes seulement, juger de la gravité des blessures d'un accidenté, une personne qu'ils n'ont jamais vue auparavant. Tout devient important: l'aspect du patient, la scène de l'accident et l'examen sommaire de la personne ne seront que les seuls indices immédiats pour établir un premier diagnostic vital. Le mercredi 8 janvier, 22h.

AU CANAL VIE: à six ans, Kenadie Jourdin pèse à peine 8 kilos et mesure 75 cm. On dirait une poupée vivante. Les lundis 6 et 13 janvier, 20h, nous entrons dans son univers: le nanisme primordial, qui touche une centaine de personnes dans le monde.

AU CANAL D: la nouvelle série «Le Contrat» revoit l'histoire de meurtres survenus au Québec impliquant des clans ou la mafia. Le jeudi 9 janvier, 21h, on reconstitue le double assassinat d'Édouard Chiquette et de Robert de Courcy, en novembre 1973, dans le sous-sol d'une bijouterie montréalaise.

À MUSIMAX: tout un samedi soir avec Madonna, d'abord à 20h, dans le cadre de «Cliptographie - Partie 1 et 2», et à 22h, en spectacle à l'aréna de Wembley, à guichet fermé pour le «Confession Tour Live à Londres». Le vendredi 10 janvier, 22h, «Simplement Shania»: d'abord lors de son retour à Timmins, sa ville d'origine, en Ontario, où elle tente de se recentrer, pour ensuite l'accompagner en tournée alors qu'elle souhaite réapprivoiser la scène.

PLUS:pc