NOUVELLES

Tempête à Sherbrooke: fin des mesures d'urgence

29/12/2013 09:27 EST | Actualisé 28/02/2014 05:12 EST
ASSOCIATED PRESS
As the sun warms, drops of water fall from a tree encrusted in ice early Sunday, Dec.17, 2013, in Langhorne, Pa. , after an overnight storm. Clean-up continued after a winter storm that dropped several inches of snow and created tricky travel conditions. The storm system dropped a wintry mix of snow, sleet and freezing rain across the region Saturday. But the precipitation eventually tuned into a heavy rain that soaked the region overnight and washed away most of the snow and slush. (AP Photo/Mel Evans)

MONTRÉAL - Un peu plus de 4000 abonnés d'Hydro-Québec faisaient les frais de la météo dans les régions de l'Estrie et de la Montérégie, dimanche.

Ce ne sont toutefois pas les mêmes clients que ceux qui ont été affectés par les autres pannes de la semaine dernière.

Les nouvelles interruptions de courant se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche lorsque des branches, dissimulées sous la glace, sont tombées sur les fils électriques en raison du redoux et des vents violents.

Des pannes planifiées ont également eu lieu dimanche pour permettre aux élagueurs d'Hydro-Québec de sécuriser le circuit et ainsi prévenir d'éventuelles interruptions dans les prochains jours.

Les équipes ont vérifié chaque secteur touché par les pannes afin d'y couper les branches susceptibles de tomber, a expliqué la porte-parole d'Hydro-Québec Ginette Cantin.

Au total, 500 employés ont été dépêchés sur le terrain dimanche et Hydro-Québec assurait être en mesure de rétablir le courant d'ici la fin de la journée.

Les clients touchés par une interruption d'électricité sont invités à contacter Hydro-Québec pour les tenir au courant de leur situation, a ajouté Mme Cantin, soulignant que c'était là le meilleur moyen de dresser le portrait le plus fidèle des pannes.

Hydro-Sherbrooke

Une semaine après la tempête de verglas qui a déclenché des milliers de pannes d’électricité, l'Organisation municipale de sécurité civile de la Ville de Sherbrooke a décidé de fermer son centre de coordination des mesures d'urgences dimanche.

Quelques rares abonnés n’avaient toujours pas recouvré le courant dimanche matin. Hydro-Sherbrooke estimait que ces clients seraient rebranchés dans la journée de dimanche.

Au cours de la semaine, Hydro-Sherbrooke a notamment pu bénéficier de renforts en provenance du Nouveau-Brunswick. Ces travailleurs supplémentaires ont pu doubler les effectifs et permis un peu de répit à ceux qui ont passé de longues heures sur le réseau.

Au plus fort des pannes, plus de 12 000 abonnés de Sherbrooke n’avaient plus d’électricité.

INOLTRE SU HUFFPOST

Crise du verglas: 19 ans déjà