NOUVELLES

Syrie: le gouvernement évacue 5000 personnes d'Adra pour les sauver des combats

29/12/2013 05:01 EST | Actualisé 28/02/2014 05:12 EST

BEYROUTH - Le gouvernement syrien a évacué dimanche quelque 5000 personnes d'une ville industrielle disputée près de Damas, où des rebelles liés à al-Qaïda combattent les troupes gouvernementales depuis plus de deux semaines, a affirmé l'agence de nouvelles d'État.

Des combattants de l'opposition du Front al-Nosra ont envahi Adra, au nord-est de la capitale, à la mi-décembre. Ils auraient tué plusieurs civils, dont plusieurs étaient membres des sectes alaouite et druze. Ces deux communautés minoritaires appuient majoritairement le gouvernement de Bachar el-Assad, lui-même alaouite, qui est contre la rébellion principalement sunnite.

Peu après que les rebelles eurent pénétré Adra, des soldats syriens ont entouré la région. Des combats violents se poursuivent depuis.

Dimanche, le ministre des Affaires sociales Kinda al-Shammat a affirmé que plus de 5000 personnes ont été évacuées de la ville. Dans un communiqué publié par l'agence officielle SANA, M. al-Shammat a affirmé que les gens avaient été amenés dans un endroit sécuritaire où le ministère offre de l'aide.

Par ailleurs, l'Observatoire syrien pour les droits humains a rapporté dimanche que le bilan des morts liées aux frappes aériennes menées par le gouvernement sur la ville rebelle d'Alep depuis près de deux semaines avait passé le cap des 500.

Au moins 517 personnes auraient été tuées, dont 151 enfants et 46 femmes, selon le groupe basé à Londres qui surveille le conflit grâce à un réseau de contacts sur le terrain.

Les appareils aériens du gouvernement attaquent les régions rebelles de la ville du nord du pays depuis le 15 décembre, souvent avec des barils de pétrole explosifs qui font d'importants dommages lorsqu'ils touchent le sol. Les hôpitaux sont débordés de morts et de blessés, ralentissant davantage les ressources déjà épuisées.

Le gouvernement syrien n'a fait aucun commentaire sur cette offensive.

PLUS:pc