NOUVELLES

Soudan du Sud: les combattants de l'«Armée blanche» se sont dispersés

29/12/2013 11:32 EST | Actualisé 28/02/2014 05:12 EST

La majorité des 25 000 membres d'une milice du Soudan du Sud qui marchait vers Bor, la capitale de l'État de Jonglei, afin de se battre contre les forces du gouvernement se sont dispersés, a annoncé le ministre sud-soudanais de l'Information.

Michael Makuei Lueth a révélé à l'Associated Press, dimanche, que les leaders de l'ethnie Nuer dans l'État de Jonglei avaient persuadé les combattants de l'«Armée blanche» de retourner chez eux.

D'après M. Lueth, seulement quelques-uns ont refusé d'obéir. Il n'a pas été en mesure de préciser combien.

Le Soudan du Sud est en proie à la violence depuis deux semaines. Le gouvernement accuse l'ancien vice-président Riek Machar, qui appartient à l'ethnie Nuer, d'avait essayé d'effectuer un coup d'État contre le président Salva Kiir, qui est membre de l'ethnie Dinka.

Samedi, Michael Makuei Lueth avait affirmé en conférence de presse que plus de 25 000 jeunes hommes de l'ethnie Lou Nuer se dirigeaient vers Bor.

Les Nations unies ont déclaré, dimanche, être très inquiètes et exhorté les combattants à reprendre le chemin de la maison.

PLUS:pc