NOUVELLES

L'ONU a mené à bien son premier pont aérien humanitaire Irak-Syrie

29/12/2013 09:40 EST | Actualisé 28/02/2014 05:12 EST

Les Nations unies ont annoncé dimanche avoir achevé leur premier pont aérien d'aide humanitaire pour la Syrie au départ de l'Irak, après avoir effectué 24 vols en deux semaines.

"Le dernier vol affrété par HCR (Haut-Commissariat aux réfugiés) a atterri aujourd'hui à l'aéroport de Qamishli (dans le nord-est de la Syrie), transportant de l'aide d'urgence nécessaire aux personnes déplacées", a annoncé le HCR dans un communiqué.

Le pont aérien lancé le 15 décembre a permis d'acheminer des livraisons de différentes agences de l'ONU: le HCR, le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Unicef.

C'était la première fois que les Nations unies utilisaient l'Irak comme base arrière pour expédier de l'aide destinée à la Syrie, a souligné le HCR. Les routes qui mènent vers l'est de la Syrie sont en effet dangereuses depuis le mois de mai, et le conflit freine les convois.

Les vols "ont commencé alors que le Moyen-Orient faisait face à des chutes de neige sans précédent et à une importante vague de froid, rendant plus dure encore la situation des 9,3 millions de personnes vulnérables en Syrie, dont 6,5 millions sont déplacées", poursuit le HCR.

L'agence de l'ONU pour les réfugiés a envoyé près de 300 tonnes de matériel, pour venir en aide à plus de 50.000 personnes. Le PAM a envoyé suffisamment de nourriture pour subvenir aux besoins de 30.000 personnes pendant un mois, et l'Unicef a envoyé des kits sanitaires, de l'eau et des équipements.

Si les vols sont arrêtés, les livraisons, elles, ne le sont pas, et "chaque semaine, le HCR envoie 250 camions en Syrie pour venir en aide à 75.000 personnes", selon le communiqué.

Le conflit en Syrie, qui a commencé en mars 2011, a fait plus de 126.000 morts selon une ONG, et forcé des millions de personnes à quitter leur foyer.

wd/cbo/cnp

PLUS:hp