NOUVELLES

Les Eagles l'emportent face aux Cowboys et s'en vont en éliminatoires

29/12/2013 11:44 EST | Actualisé 28/02/2014 05:12 EST

ARLINGTON, États-Unis - Nick Foles et les Eagles de Philadelphie ont complété un impressionnant revirement de situation en terminant au premier rang à leur première saison sous les ordres de l'entraîneur Chip Kelly, eux qui avaient pris la dernière position l'an dernier.

Les Cowboys de Dallas pointent au deuxième rang et sont à nouveau exclus des séries, et cette fois, personne ne peut blâmer Tony Romo pour le douloureux revers.

Foles a lancé trois passes de touché, LeSean McCoy a amassé 131 verges par la course et les Eagles ont battu les Cowboys 24-22 dans un match sans lendemain, pour mettre la main sur le titre dans l'Est de la Nationale, dimanche.

Les Cowboys (8-8), menés par Kyle Orton qui remplaçait Romo qui a subi une opération au dos il y a deux jours, ont perdu contre un rival de section alors qu'une place en éliminatoires était à l'enjeu pour la troisième année consécutive.

Les Eagles (10-6) accueilleront les Saints de La Nouvelle-Orléans, samedi.

Dallas tirait de l'arrière 24-16 quand Orton a lancé une passe de touché de 32 verges à Dez Bryant. Orton a tenté de rejoindre Bryant à nouveau pour la transformation de deux points, mais Cary Williams s'est interposé pour mettre fin à la menace.

Les Cowboys ont obtenu une autre séquence à l'attaque grâce à leur défensive, mais la passe de Orton a été interceptée par Brandon Boykin sur le premier jeu pour sceller l'issue de la rencontre.

«Nous n'avons pas abandonné. Nous avons cru en nous, a dit Foles, qui a complété 17 de ses 26 tentatives de passes pour des gains de 263 verges. Quand l'offensive connaissait des difficultés, la défensive a pris la relève.»

McCoy a terminé la saison avec des gains de 1607 verges pour devenir le premier joueur des Eagles à mener la NFL à ce chapitre depuis le membre du Temple de la renommée, Steve Van Buren, en 1949.

«Pour ce qui est des statistiques, si nous ne gagnons pas aujourd'hui, tout cela ne veut rien dire», a commenté McCoy.

Romo était à son poste lors des deux dernières défaites, face aux Giants de New York l'an dernier et contre les Redskins de Washington en 2011, et encore une fois contre les Eagles en 2008.

Orton était le premier quart partant, excepté Romo, à participer à un match sans lendemain depuis Quincy Carter en 2003, qui s'était incliné face aux Panthers de la Caroline en éliminatoires.

Les Cowboys ne se sont pas gênés pour utiliser le jeu aérien malgré l'absence de Romo.

En retard par un point, les Cowboys ont tenté d'y aller par la voie des airs sur un quatrième essai et une verge de la ligne de 40 des Eagles tôt au quatrième quart, mais Conor Barwin a rabattu le ballon.

PLUS:pc