NOUVELLES

Israël: libération de 26 prisonniers palestiniens lundi soir

29/12/2013 03:18 EST | Actualisé 27/02/2014 05:12 EST

Les 26 prisonniers palestiniens qu'Israël s'est engagé à relâcher devraient être libérés lundi soir, a-t-on indiqué dimanche au bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

"Ces libérations devraient intervenir lundi soir après le délais de 48 heures accordé pour les appels des familles de victimes auprès de la Cour suprême", a précisé un responsable, qui a requis l'anonymat.

Dans le passé, la Cour suprême israélienne a rejeté tous les appels contre la libération de prisonniers.

Le gouvernement israélien a donné samedi soir le feu vert à ces libérations conformément aux engagements pris auprès des Etats-Unis et des Palestiniens lors de la reprise des négociations fin juillet.

M. Netanyahu avait accepté à l'époque la libération, en quatre étapes de 104 prisonniers palestiniens en fonction des progrès des négociations. Deux premiers groupes de détenus ont été libérés le 13 août et le 30 octobre.

"Tous les prisonniers libérés ont perpétué leurs actes avant les accords d'Oslo (en 1993) et ont purgé entre 19 et 28 ans en prison", a précisé un communiqué du gouvernement. "Tous ceux qui reprendraient des activités hostiles" seront arrêtés et devront purger la totalité des peines auxquelles ils ont été condamnés, a prévenu le communiqué.

La libération de nouveau contingent de détenus doit intervenir avant une nouvelle tournée dans la région du secrétaire d'Etat américain John Kerry qui tente de faire avancer les négociations.

Il s'agira du 10e voyage en Israël et en Cisjordanie de M. Kerry depuis mars. Ses dernières navettes dans la région remontent au début du mois de décembre.

M. Kerry fait le forcing pour tenter de concilier les positions israéliennes et palestiniennes, encore très éloignées, afin de parvenir à un "accord-cadre" traçant les grandes lignes d'un règlement final entre les deux parties, si possible avant la fin de la période de neuf mois fixée lors du lancement des pourparlers.

Parallèlement à la libération des prisonniers, le gouvernement israélien va annoncer la construction de logements dans des colonies de Cisjordanie et de Jérusalem-Est, avait annoncé jeudi un responsable israélien.

Selon les médias, ces constructions porteront sur 1.400 logements.

Les Etats-Unis et l'Union européenne (UE) ont demandé à Israël de s'abstenir d'annoncer des projets de construction dans les colonies en même temps que les libérations de prisonniers, ont ajouté les médias.

Mais M. Netanyahu avait prévenu la semaine dernière qu'il comptait ignorer ces appels: "Nous ne cesserons pas un instant de bâtir notre pays, de nous renforcer, de développer (...) les implantations", avait-il assuré.

jlr/faa

PLUS:hp