NOUVELLES

Deux Jordaniens condamnés à mort pour avoir tué leur soeur dans un "crime d'honneur"

29/12/2013 09:55 EST | Actualisé 28/02/2014 05:12 EST

Deux Jordaniens ont été condamnés dimanche par la cour criminelle d'Amman à la peine capitale pour avoir assassiné leur soeur, expliquant par ce geste avoir voulu "nettoyer l'honneur de la famille", a-t-on appris auprès d'un responsable judiciaire.

"Les deux hommes, âgés de 23 et 20 ans, ont emmené leur soeur, elle aussi âgée d'une vingtaine d'années, dans le jardin de leur maison et l'ont étranglée en juin 2013" à Zarqa, une ville au nord-est d'Amman, a rapporté ce responsable à l'AFP.

"Ils ont reconnus avoir tué leur soeur, qui travaillait dans une école maternelle, après l'avoir soupçonnée de s'être mal comportée", a-t-il ajouté, sans plus de détails. "Ils ont affirmé qu'ils voulaient nettoyer l'honneur de la famille".

Les meurtres sont passibles de la peine de mort en Jordanie, mais cette sanction est rarement appliquée dans le cas des "crimes d'honneur".

"Pour la première fois depuis plusieurs années, la famille de la victime a refusé de demander la clémence aux juges, réclamant la peine maximale", a expliqué un autre responsable judiciaire.

En Jordanie, entre 15 à 20 femmes sont tuées chaque année par des membres de leur famille qui invoquent des raisons d'"honneur" -notamment des relations sexuelles avant ou hors mariage-, selon les autorités.

Selon une étude de l'université britannique de Cambridge, publiée en juin, un tiers des adolescents jordaniens jugent que ces crimes sont "justifiés".

str-akh/tl/faa

PLUS:hp