NOUVELLES

Afghanistan : les services secrets américains pessimistes

29/12/2013 03:46 EST | Actualisé 27/02/2014 05:12 EST

Les avancées obtenues ces dernières années en Afghanistan grâce au soutien occidental risquent d'être très largement érodées d'ici 2017, même si l'Occident poursuit son aide, rapporte le Washington Post dimanche.

Un rapport auquel ont participé 16 agences de renseignement américaines prévoit en effet un accroissement de l'influence des talibans, même si les Etats-Unis maintiennent quelques milliers de soldats en Afghanistan, après le retrait officiel de la force internationale en 2014, ainsi que leur aide financière au gouvernement.

Or le président Hamid Karzaï refuse à présent de signer un accord de sécurité encadrant le maintien de soldats étrangers, notamment Américains, après 2014, et entend laisser ce soin à son successeur, après la présidentielle d'avril. Mais Washington rappelle que les milliards de dollars d'aide prévus sont liés à ce maintien, et que celui-ci demande du temps pour être organisé.

Si l'accord prévu n'était pas signé, le pays pourrait plonger dans le chaos, selon le Post citant des responsables qui ont vu ce rapport.

"En l'absence de présence militaire et de soutien financier continus, la situation se détériorerait très rapidement", a déclaré au Post un responsable proche du dossier, sous couvert d'anonymat.

En revanche, un autre responsable américain interrogé par le quotidien a jugé le rapport trop négatif, estimant qu'il y avait trop de facteurs pour pouvoir préjuger de l'avenir.

"Je pense qu'on va voir un rééquilibrage du pouvoir politique, du contrôle des territoires et ce genre de choses. Mais ce ne sera pas forcément une montée des talibans", a-t-il déclaré.

ch-bur/ia/abk

PLUS:hp