NOUVELLES

USA: la star controversée d'une émission de téléréalité de retour à l'écran

28/12/2013 11:36 EST | Actualisé 27/02/2014 05:12 EST

La vedette d'une émission de téléréalité très populaire aux Etats-Unis, "Duck Dynasty", va finalement pouvoir continuer son émission après avoir été suspendue pour des propos homophobes, suscitant samedi la déception des organisations homosexuelles.

La chaîne du câble A&E "a choisi le profit plutôt que les homosexuels ou les afro-américains", a indiqué le mouvement de défense gay GLAAD, quelques heures après un communiqué de la chaîne affirmant rappeler Phil Robertson dans son émission.

La chaîne avait décidé le 18 décembre de suspendre la participation de Phil Robertson à l'émission de téléréalité la plus populaire du câble américain, avec ses 12 millions de téléspectateurs.

La vedette avait provoqué la colère des organisations gays après des propos homophobes dans une interview au magazine GQ, où il qualifiait notamment l'homosexualité de "péché" et contestait le passé raciste du sud des Etats-Unis.

Pour sa défense, une page Facebook demandant son retour à l'émission avait recueilli 284.000 "J'aime" et une pétition sur change.org, 118.000 signatures alors que des associations religieuses appelaient au boycott de la chaîne.

Vendredi soir, la chaîne a fait savoir que le "tournage de Duck Dynasty va reprendre au printemps avec la famille Robertson au complet. Duck Dynasty n'est pas une émission donnant le point de vue d'un homme seul. Elle est populaire car c'est une émission sur une famille que les Etats-Unis ont appris à aimer", selon un communiqué.

L'homme de 67 ans, longue barbe grise, bandana autour de la tête, tenue camouflage et arme au poing, est le patriarche d'une famille qui fabrique des appeaux de canards (Duck en anglais) à West Monroe en Louisiane (sud), dont la vie quotidienne est filmée en TV-réalité.

lm/ff/gde

PLUS:hp