NOUVELLES

La Société d'assurance du Manitoba a découvert pour 8 M$ de fraudes en 2013

28/12/2013 01:55 EST | Actualisé 27/02/2014 05:12 EST

WINNIPEG - La Société d'assurance publique du Manitoba (SAPM) a déclaré, samedi, que ses investigations avaient permis aux contribuables d'économiser 8 millions $ en 2013 et a publié une liste des pires fraudes découvertes par ses enquêteurs au cours de la dernière année.

Selon la SAPM, l'une de ces fraudes met en scène deux hommes ayant organisé une collision entre leurs voitures de luxe.

Les deux individus ont assuré qu'ils ne se connaissaient pas, mais ils étaient en fait des partenaires d'affaires. Des policiers les ont plus tard vus ensemble dans un même véhicule alors qu'ils se trouvaient en voyage pour leur entreprise.

Une autre fraude, plus morbide, implique une collision entre une automobile et un train.

D'après la SAPM, le conducteur avait un taux d'alcoolémie deux fois plus élevé que la limite permise, mais il a raconté aux investigateurs que c'était son passager, décédé dans l'accident, et non lui qui était au volant lors de l'impact.

Une caméra placée dans la locomotive a plus tard prouvé qu'il avait menti.

Résultat: l'automobiliste n'a pas pu bénéficier du régime de protection contre les préjudices personnels en raison de son taux d'alcoolémie, une économie de 150 000 $ pour les contribuables.

La SAPM, une société de la Couronne sans but lucratif qui fournit des services d'assurance automobile de base et obligatoires aux Manitobains, a indiqué que ses enquêteurs traitaient environ 3000 cas par année.

PLUS:pc