BIEN-ÊTRE
01/12/2013 10:39 EST | Actualisé 27/02/2014 05:12 EST

7 choses que l'on a apprises sur le VIH en 2013

BigFive Images via Getty Images

Un quart de siècle. Le 1er décembre dernier, la journée mondiale de lutte contre le sida fêtait son vingt-cinquième anniversaire. Une bien triste célébration pour cette mobilisation internationale lancée à l'initiative de l'OMS le 1er décembre 1988, soit dix ans avant que l'épidémie n'atteigne son apogée.

Depuis, des progrès colossaux ont été effectués. Prévention, éducation à la sexualité, développement et perfectionnement des traitements antirétroviraux ou encore disponibilité croissante de ceux-ci sous la forme de génériques, c'est bien dans le domaine de la médecine que l'impact des ces avancées ont été les plus fortes.

En témoigne l'année 2013. Entre la possible guérison d'un nourrisson et de nouvelles découvertes sur le virus, l'espoir d'un vaccin est plus que jamais permis.

Une attente qui ne doit pas occulter une autre réalité. L'année dernière, 35,3 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde. Avec près d'un adulte sur 20 porteur du virus, l'Afrique subsaharienne demeurait la région la plus touchée concentrant 69% des personnes vivant avec le VIH dans le monde.

De quoi donner du sens à l'objectif de l'OMS pour 2015: "zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida".

7 choses apprises sur le VIH en 2013

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Le Sida en 10 dates