NOUVELLES

Incendie suspect au Chalet des cinq à Saint-Côme

28/12/2013 09:55 EST | Actualisé 27/02/2014 05:12 EST
shutterstock
background texture police word...

Une auberge de Saint-Côme, détenue par le directeur général de la Sûreté du Québec, Mario Laprise, et quatre autres hommes venant du milieu policier, a été la cible d'un incendie suspect dans la nuit de vendredi à samedi.

Le feu s'est déclaré vers 3 h 30. Le Chalet des cinq est une perte totale, mais personne n'a été blessé.

Les causes et les circonstances de l'incendie sont toujours inconnues, mais il pourrait être d'origine criminelle. L'enquête a d'ailleurs été transférée au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour « plus de transparence » a indiqué le porte-parole du SPVM, André Leclerc. « D'après les observations des premiers répondants, on est en présence de certains éléments qui pourraient laisser croire qu'il s'agit d'un feu suspect peut-être même criminel. La Sûreté du Québec a averti le ministère de la Sécurité publique que l'enquête va être transférée au SPVM pour des raisons de transparence », a-t-il dit en ajoutant que les effectifs du SPVM sont sur place.

Le secteur sera fermé jusqu'à la fin de la journée pour permettre aux enquêteurs de faire leur travail.

L'un des partenaires d'affaires de M. Laprise, Bruno Beaulieu, a été chargé d'enquêter sur des dépenses irrégulières de l'ex-directeur général de la SQ, Richard Deschênes.

Le Chalet des cinq, qui peut héberger une trentaine de personnes dans 12 chambres, était loué au public.