NOUVELLES

Coupe du monde - Géant de Lienz: Anna Fenninger abonnée aux victoires le 28 décembre

28/12/2013 09:38 EST | Actualisé 27/02/2014 05:12 EST

L'Autrichienne Anna Fenninger s'est imposée samedi après-midi dans le slalom géant de Lienz, décrochant la 5e victoire de sa carrière, la 3e obtenue un 28 décembre, pour remonter à la deuxième place de la Coupe du monde de ski alpin.

Elle a devancé la Suédoise Jessica Lindell-Vikarby et l'Américaine Mikaela Shiffrin, avec près d'une demi-seconde d'avance.

La première Française, Anémone Marmottan, a terminé 8e.

Tina Weirather, en tête de la Coupe du monde de ski alpin mais seulement 17e à Lienz, voit la lauréate du jour revenir à seulement 12 points au classement général.

"Je trouve ça très marrant et incroyable que cela fonctionne toujours, et d'avoir remporté une course ces trois dernières années un 28 décembre", a souri la meilleure skieuse autrichienne depuis 2012.

"J'ai essayé de me rappeler les bons souvenirs"

Un an plus tôt, jour pour jour, elle avait remporté le slalom géant de Semmering, toujours en Autriche. Il y a deux ans, déjà un 28 décembre, elle avait connu son premier succès en Coupe du monde, déjà à Lienz.

"Je suis arrivée ici avec de très bonnes sensations, et j'ai essayé de me rappeler les bons souvenirs que j'avais. Aujourd'hui, c'était presque plus beau encore", a ajouté la championne du monde du super-combiné en 2011.

L'écart qu'elle a créé avec Lindell-Vikarby (50/100e) et Shiffrin (51/100e) a de quoi lui rendre le sourire, après un début de saison compliqué en géant. "Aujourd'hui, c'était très difficile. Ces derniers temps, en slalom géant, ça ne fonctionnait pas très bien", a-t-elle reconnu à l'arrivée.

Il est vrai que, depuis octobre, elle avait du se contenter d'une quatrième place en géant, lors de l'ouverture à Sölden. Au contraire, elle était montée à quatre reprises sur le podium dans des disciplines de vitesse: une fois 3e en descente, deux fois 3e et une fois 2e en super-G.

Réputée peu résistante à la pression de skier à domicile -à Schladming lors des Mondiaux-2013, elle n'avait pris qu'une médaille de bronze en slalom géant-, Fenninger estime "avoir beaucoup appris avec les années". "J'ai réussi à utiliser cette pression en énergie positive", explique-t-elle.

Cinq lauréates en cinq slaloms géants cette saison

Sur une piste extrêmement glacée, la Suédoise Jessica Lindell-Vikarby, meilleur temps de la première manche, a rétrogradé à la deuxième place mais conserve la tête du classement de la Coupe du monde de slalom géant.

Sur cinq slaloms géants disputés cet hiver, cinq skieuses différentes se sont toutefois imposées, signe que la discipline se cherche toujours une patronne, en l'absence de la championne du monde, la Française Tessa Worley, et avec une Slovène Tina Maze bien moins dominatrice que l'hiver dernier (seulement 14e).

Lindell-Vikarby s'est montrée la plus régulière, ne terminant jamais un géant cette saison au-delà de la 8e place, et compte 3 podiums, dont une victoire à Beaver Creek (États-Unis).

L'Américaine Mikaela Shiffrin a complété le podium et confirme ses progrès impressionnants en slalom géant, à seulement 18 ans. Le petit prodige de l'équipe américaine, championne du monde de slalom en février à Schladming, avait décroché il y a deux ans son tout premier podium à Lienz, en slalom, à tout juste 16 ans.

tba/gv

PLUS:hp