NOUVELLES

Le Canadien l'emporte en fusillade contre le Lightning

28/12/2013 10:12 EST | Actualisé 28/12/2013 10:47 EST
ASSOCIATED PRESS
Montreal Canadiens' Brian Gionta (21) leaps away from a shot on goal as he blocks Tampa Bay Lightning's Ben Bishop (30) during the second period of an NHL hockey game Saturday, Dec. 28, 2013, in Tampa, Fla. (AP Photo/Steve Nesius)

TAMPA, Fla. - Les deux équipes ont eu besoin d'un peu de temps afin de retrouver leur synchronisme après la pause de Noël, mais elles ont ensuite offert une rencontre digne d'un match entre deux des meilleures formations dans la section Atlantique et c'est finalement le Canadien de Montréal qui a eu le dessus 2-1 en fusillade, samedi, contre le Lightning de Tampa Bay.

Lars Eller a été le seul à faire bouger les cordages lors de la séance de tirs de barrage. Le Danois a feinté d'aller vers son revers avant de revenir de l'autre côté et de tirer par-dessus le bloqueur du gardien du Lightning Ben Bishop. De l'autre côté, Carey Price a été parfait contre Valtteri Filppula, Nikita Kucherov et Teddy Purcell.

«Un gars comme Lars Eller a un bon pourcentage dans les lancers de barrage», a noté l'entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien, avant d'ajouter que la décision de l'utiliser dans cette situation «n'avait pas été très difficile».

Tomas Plekanec avait donné les devants au Canadien (23-13-3) en deuxième période. Le CH a signé une deuxième victoire en bris d'égalité d'affilée, après être venu à bout des Predators de Nashville 4-3 en prolongation lors de son dernier match avant la pause. La troupe de Therrien a également remporté quatre de ses six derniers matchs.

«J'ai été agréablement surpris (par l'exécution de son équipe). C'est sûr qu'à quelques occasions, il y a eu des erreurs, mais je pense que j'ai bien aimé notre exécution, a analysé Therrien. On a travaillé fort là-dessus, encore ce matin (samedi), afin d'être le plus prêt possible après cinq jours de congé.»

Martin Saint-Louis avait répliqué lors du deuxième engagement pour le Lightning (23-11-4), qui a vu sa séquence de victoires être arrêtée à cinq.

Dans un duel entre deux gardiens qui aspirent à représenter leur nation lors des Jeux olympiques, Price a effectué 23 arrêts lors des 65 minutes de jeu. Bishop, un Américain, a repoussé 20 lancers avant les tirs de barrage.

«Carey Price a encore une fois ce soir démontré qu'il est un des grands gardiens de la Ligue nationale», a rappelé Therrien.

Le Canadien disputera un deuxième match en moins de 24 heures quand il se retrouvera sur la patinoire des Panthers de la Floride, dimanche en fin d'après-midi. Il complétera ensuite son voyage du temps des Fêtes avec des rendez-vous contre les Hurricanes de la Caroline, mardi, et les Stars de Dallas, jeudi.

Opération tonnerre

Après un premier vingt plutôt tranquille au cours duquel le Canadien a eu l'avantage 7-3 au chapitre des tirs au but, Plekanec a ouvert la marque après 5:15 de jeu en deuxième période.

Brian Gionta a contrôlé la rondelle en entrée de zone le long de l'aile droite et a remis au centre à Plekanec. Ce dernier n'a pas été dérangé par la présence d'Alex Killorn derrière lui et il a battu Bishop du revers.

Le Canadien aurait pu creuser l'écart, mais les tirs de Daniel Brière et Rene Bourque ont atteint les poteaux autour de Bishop.

Le Lightning a tranquillement commencé à s'imposer et a fait payer son manque d'opportunisme au Tricolore. Saint-Louis s'est retrouvé devant Josh Gorges, qui était de retour au jeu après avoir sauté son tour contre les Predators en raison d'une blessure au bas du corps. Le franc tireur lavallois a décoché un tir précis dans le haut du filet qui n'a laissé aucune chance à Price.

Saint-Louis a ainsi récolté au moins un point dans un sixième match de suite. Il a inscrit quatre buts et quatre aides au cours de cette séquence.

Les deux équipes ont offert du jeu bien plus animé par la suite, particulièrement en troisième période. Cependant, Bishop et Price ont été parfaits. Price a été le plus occupé, stoppant 14 lancers, tandis que Bishop a encore profité d'un peu de chance quand un tir d'Andrei Markov a atteint le poteau à sa gauche.

Eller a finalement tranché en fusillade.

INOLTRE SU HUFFPOST

La saison 2013-2014 de la LNH en vidéos