DIVERTISSEMENT

2013: le «Bye Bye» n'en fera qu'une bouchée

23/12/2013 08:43 EST | Actualisé 27/02/2014 05:12 EST
Photo: Marie-Pier Allard

MONTRÉAL - Ouf! Une autre année qui s'achève et si 2013 demeurera mémorable pour plusieurs, et pas forcément pour les bonnes raisons, on dégustera chaque minute du Bye Bye pour enfin en rire espérant que 2014 soit plus rayonnant, moins navrant.

L'écriture des textes a été confiée à une dizaine d'humoristes dont André Sauvé, Les Denis Drolet, Claudine Mercier, sous l'œil de Louis Morissette à titre de producteur et de comédien évidemment. On peut s'attendre à des sketches explosifs compte tenu des sujets chauds qui ne manqueront pas: la commission Charbonneau, la charte, les Femmen, l'élection de Denis Coderre, maire de Montréal, les grandeurs et misères des partis politiques… évidemment.

On a déjà vu les comédiens Véronique Cloutier, Joël Legendre, Hélène Bourgeois-Leclerc et Michel Courtemanche à l'œuvre, une équipe animée d'une énergie déchaînée, qui remet ça le mardi 31 décembre, 23h. À noter que suite au spectacle qui clôture l'année, le plaisir se poursuit dans Les coulisses du Bye Bye 2013, à 0 h 20, où on découvre les dessous de l'émission la plus suivie de l'année (près de 5 millions de téléspectateurs pour «Bye Bye 2012»).

Parti sans bruit

Yvan Ducharme est décédé le 21 mars 2013, le jour de l'arrivée du printemps. On ne s'y attendait presque plus puisqu'il a déjoué de très graves maladies pendant près de quarante ans. Morning man au début des années 1960, on lui doit les «Insolences d'un téléphone» qui ont tant amusé les Québécois durant une décennie.

Mais Yvan avait d'autres cordes à son arc. Sa fille, Nathalie Ducharme, lui rend un touchant hommage dans le documentaire «Les vies de mon père: Yvan Ducharme», présenté à canal D, ce dimanche, 19h. Après la radio, on a exploité ses talents de comédien d'abord dans «Les Berger», téléroman suivi par près de deux millions de téléspectateurs et dans bien d'autres films et émissions par la suite. Quand Yvan a dû se retirer pour soigner un cancer, puis deux, puis trois, compliqués de bien des façons, il s'est tourné vers la peinture pour exprimer sa soif de vivre.

Auteur d'un livre, «Vivre face au cancer», de poèmes et de contes, Yvan, malgré les conséquences accablantes de la maladie, ne se plaignait jamais de son sort. Il avait choisi de vivre heureux jusqu'au bout, et, par chance, Nathalie était là pour immortaliser les multiples facettes de son battant de paternel.

En attendant 2014

Précédant le Bye Bye 2013, ce sera fête à Radio-Canada dès 18 h 30, le mardi 31 décembre, en compagnie des 27 familles d'Un air de famille venues nous offrir «Un air du Jour de l'an», puis, après «Et Dieu créa… Laflaque - Flack vers le futur» à 19 h, on enchaîne, à 20 h, avec En direct de l'univers - Spéciale Jour de l'an où France Beaudoin reçoit des artistes qui ont déjà participé à l'émission. Cette spéciale de 90 minutes ne sera rien de moins qu'un feu d'artifice de surprises, tant pour les invités que pour les téléspectateurs. Et, à 22 h, à Infoman 2013, Jean-René Dufort y va de son bilan en compagnie de Chantal Lamarre qui ne donne pas sa place pour son impitoyable lucidité de l'actualité.

En France, on réserve Le Grand Show aux grandes vedettes. À l'occasion du retour de Céline Dion dans la Ville lumière, après quatre ans d'absence, Michel Drucker, Véronic DiCaire ainsi que plusieurs artistes faisaient partie de ce méga-spectacle présenté à TVA, le lundi 30 décembre, 20 h 30. Johnny Hallyday a également eu son «Grand Show» récemment. Il a partagé la scène avec Florent Pagny, Robert Alagna, Patrick Bruel pour ne nommer que ceux-là. Mais lui, c'est à TV5 qu'on pourra le voir, ce samedi, 20 h.

Un amusant documentaire s'intéresse aux «Bêtes de pouvoir», ces animaux qui font partie de la vie d'hommes d'État. Bo, le chien de la famille Obama, les Labrador qui ont appartenu à Jacques Chirac, François Mitterrand et Georges Pompidou sont souvent des présents offerts par d'autres pays et deviennent ainsi des ambassadeurs à quatre pattes. On dit que les gens évaluent leurs gouvernants selon la façon dont ils se comportent avec leur animal. À TV5, le jeudi 2 janvier, 22 h.

À RADIO-CANADA: le lundi 30 décembre, 20 h, l'équipe de À la semaine prochaine, Pierre Verville, Michèle Deslauriers, Dominic Paquet avec Philippe Laguë en maître d'œuvre, troquent la radio pour la télévision le temps de leur bilan annuel, À l'année prochaine, un récapitulatif souvent décoiffant des événements qui ont marqué 2013. En rediffusion le jeudi 2 janvier, 20 h.

À TVA: la soirée du mardi 31 décembre, sera diversifiée. D'abord, à 20 h, à Accès illimité 2 - Ils ont fait 2013, on salue des artistes qui ont permis une intrusion dans leurs préparatifs à des événements d'importance, à 21 h 2013 revue et corrigée, une équipe de six comédiens formée, entre autres de Suzanne Champagne, Marc St-Martin, Véronique Claveau, se transformeront en des dizaines de personnalités pour souligner des événements qui ont fait l'actualité dans un spectacle capté sur scène. À 22 h 30, à Skatemania, Joannie Rochette, David Pelletier et Shawn Sawyer, des champions du patinage artistique offrent ce spectacle tout en grâce accompagnés des voix de Mario Pelchat, Marc Dupré, Nadja, Brian Tyler et Andréanne Martin. Le mercredi 1er janvier, 18 h 30, on retrouve Céline Bonnier, Christian Bégin, Claude Legault, Jean Béliveau, Jean Lapointe, Dhanaé Audet-Beaulieu et Antoine L'Écuyer dans «Pour toujours les Canadiens», comédie dramatique de Sylvain Archambault, qui raconte la touchante amitié entre un jeune hockeyeur victime de harcèlement et Daniel, dix ans, en attente d'une greffe rénale, deux passionnés du Tricolore.

À TÉLÉ-QUÉBEC: d'abord, pour les enfants: Madagascar, charmant film d'animation racontant l'aventure de quatre amis, un zèbre, un lion, une girafe et un hippopotame, appelés à sauver un des leurs, s'enfuient d'un zoo et devront apprendre la vie dans un environnement inconnu d'eux jusqu'à ce jour, ce dimanche, 18 h 30. Puis, pour les adultes, «Parfum de femme», réalisé en 1992, met en vedette le bouillant Al Pacino, Chris O'Donnell et James Rebhorn. Un étudiant, sur le point d'être expulsé du collège s'il ne dénonce pas les camarades qui ont fait un mauvais coup, s'engage à veiller sur un ancien militaire aveugle, alcolo et mal commode, le vendredi 3 janvier, 21 h.

À RDI: l'abbé Robert Gravel, connu pour son franc-parler, fait face à un cancer du poumon, stade 4. À «Second Regard», le lundi 30 décembre, 19 h 30, il parle de son combat pour la vie. Décédée en mai dernier, «Huguette Oligny: le goût de vivre», confiait ses dernières réflexions à son beau-fils et réalisateur, Pascal Gélinas, qui a capté ces moments intimes alors que la comédienne parle de la souffrance, de la foi, du bonheur, le mardi 31 décembre, 20 h.

À ARTV: rediffusion de la fête en l'honneur des 50 ans de carrière de Robert Charlebois, dans le cadre des FrancoFolies 2013, le mardi 31 décembre, 20 h 30. Et le vendredi 3 janvier, soirée Yvon Deschamps: 20 h, on revoit L'humour, qu'ossa donne? et à 21 h, Yvon Deschamps en spectacle, deux heures de monologues et de chansons qu'il offrait à la Place des Arts, en 1978.

À TV5: 300 chœurs pour les Fêtes rassemble, durant plus de deux heures, 300 chœurs qui défileront pour accompagner les Michel Fugain, Vincent Niclo, Lara Fabian, Natasha St-Pier, Roch Voisine, Chantal Goya et une brochette impressionnante d'artistes pour célébrer cette fin d'année, ce samedi, 12 h 30. À l'occasion de l'ascension de Michel et Adrianna qui visent le sommet du Mont Blanc, nous en apprenons plus sur la maîtrise de la peur du vide, sur l'importance de la respiration, de la souplesse, bref, sur Les pouvoirs extraordinaires du corps humain, le jeudi 2 janvier, 20 h.

À MUSIMAX: ce samedi, la soirée est entièrement consacrée à des artistes internationaux: à 19 h, Cliptographie aura une durée de 3 heures pour revoir en vidéoclips et en images, l'impressionnante carrière de Céline Dion; à 22 h, on retrouve «Adele: Live au Royal Albert Hall», spectacle présenté en 2011. Elle chante ses plus grands succès tirés des albums 19 et 21. Puis, à 22 h 30, Michael Bublé au Madison Square Garden interprète à son tour ses grands succès dont Lost et Crazy Little Thing Called Love.

À CINÉPOP: les inconditionnels de «Rocky» ne voudront certainement pas manquer la série de cinq films diffusés en rafale tout l'après-midi du mercredi 1er janvier, à compter de midi. Sinon, on pourra rattraper Sylvester Stallone les samedis, 21 h, du 4 au 25 janvier.

INOLTRE SU HUFFPOST

Bye bye 2012