«Bye Bye 2013» : Louis Morissette fait marche arrière

Publication: Mis à jour:
LOUIS MORISSETTE
Courtoisie Ici Radio-Canada

À la grande surprise de tous, Ici Radio-Canada a annoncé, jeudi, que l’équipe formée de Louis Morissette, Véronique Cloutier, Joël Legendre, Hélène Bourgeois-Leclerc et Michel Courtemanche sera de retour au Bye Bye le 31 décembre prochain, entourée d’une pléiade d’humoristes. Louis Morissette contredit donc sa propre parole, lui qui avait déclaré sur plusieurs tribunes ne pas vouloir jouer dans la revue de l’année 2013, même s’il demeurait producteur de l’émission.

«Je suis le seul responsable de ça, a-t-il rigolé, joint au téléphone en fin d’après-midi. J’ai tellement répété que je ne le ferais plus… Je n’ai pas le choix d’avouer une certaine contradiction!»

En mars dernier, lorsqu’il a été convenu qu’il produirait à nouveau le Bye Bye, Louis Morissette avait suggéré à la direction d’Ici Radio-Canada de réunir des humoristes pour revigorer le concept. En cours de développement, il s’est toutefois aperçu que cette seule idée manquait un peu de cohésion, et ce, même si le rendez-vous humoristique rassemblera de très grosses pointures, comme François Morency, Jean-François Mercier, Martin Petit, André Sauvé, Laurent Paquin, Les Denis Drolet, Claudine Mercier et Jean-Michel Anctil. On promet aussi le passage d’invités-surprises.

«On essaie une nouvelle formule, et il y aura plein de bonnes affaires, a expliqué Louis. Mais, dans la recette d’un Bye Bye, ça prend plusieurs ingrédients et, plus l’écriture avançait, plus je trouvais qu’il manquait un élément de continuité dans le changement. Il fallait un groupe de comédiens qui allaient faire des personnages, supporter le discours et les sketchs conçus autour des humoristes. J’ai donc décidé de ramener notre équipe.»

Un regard différent

Par contre, ne tentez pas de tirer les vers du nez à Louis Morissette en ce qui a trait à la «nouvelle formule» du Bye Bye. Le créateur se montre avare de détails, se contentant de laisser planer qu’il est important de plaire au plus vaste public possible, et que des numéros de variétés se grefferont probablement aux habituelles imitations de vedettes populaires et de politiciens. Là s’arrêteront les confidences.

«L’ADN de cette émission, c’est le fun, le sketch, la parodie. Il faut garder ça. Quand je parle de changement, je fais référence au fait que les humoristes amènent une écriture différente, un autre regard sur l’actualité. Moi, par exemple, ça fait quatre ans que je fais le Bye Bye; pendant toutes ces années-là, on a gardé le même premier ministre à Ottawa, qui se tient loin des médias, qui est à droite, et qui est beaucoup plus albertain que québécois. Là-dessus, j’ai l’impression d’avoir tout dit ce que j’avais à dire. Occupation double, aussi, j’ai le sentiment que je l’ai fait 12 fois. Ça fait donc du bien d’accueillir d’autres personnes, qui vont le traiter à leur façon.»

Les textes seront signés par les mêmes auteurs que l’an dernier, soit Benoît Pelletier, Jean-François Léger, Simon Cohen et Pascal Barriault, sous la supervision du script-éditeur François Avard et de Louise Richer, productrice au contenu. La réalisation sera assurée par Alain Chicoine. Les tournages des différentes vignettes s’enclencheront vers la fin novembre.

Très unies, les troupes du Bye Bye 2012, qui avaient aussi fermé les années 2010 et 2011 avec leurs pitreries, ont raflé 10 statuettes au Gala des Prix Gémeaux, le 15 septembre, et avaient attiré un nombre record de 4 934 000 téléspectateurs pour ce qui devait être leur dernier tour de piste.

Véro Inc., que du positif

Jeudi, Louis Morissette a aussi tracé un bilan fort positif de la diffusion de la série Véro Inc, dont le troisième et dernier épisode était présenté la veille, à Canal Vie. Le docu-feuilleton a dépassé les 300 000 téléspectateurs, ce qui en fait l’un des plus importants succès à vie de la chaîne.

«Il y avait une forme de risque avec Véro Inc, car on ouvrait sur autre chose, a-t-il souligné. On ouvrait sur notre vie personnelle, mais on parlait aussi beaucoup de l’aspect des affaires. Véronique a été débordée de messages sur les réseaux sociaux, comme rarement auparavant. J’étais certain que c’allait intéresser les gens et c’a marché. Ça me confirme que mon feeling n’était pas à côté de la track.»

En 2014, Louis Morissette chapeautera, à titre de producteur, les nouveautés Les gars des vues, à Télé-Québec, et C’est ma toune, à Ici Radio-Canada Télé. Il travaille également sur un projet qui n’a pas encore été annoncé.

À VOIR AUSSI:

Close
Bye bye 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.