NOUVELLES

Yémen: 10 morts dans des tirs d'obus de l'armée sur une tente funéraire (médecin)

27/12/2013 07:11 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

Dix personnes, dont des enfants, ont été tuées vendredi lorsque un char de l'armée a tiré des obus sur une tente funéraire dressée dans une école dans le sud du pays, a indiqué une source médicale à l'AFP.

"Nous avons reçu dix corps, dont ceux d'enfants, et 15 blessés", a indiqué une source médicale. Des témoins ont affirmé qu'un char de l'armée posté dans le secteur avait tiré des obus sur cette tente à Sanah, à 300 km de la capitale Sanaa.

Un témoin a indiqué à l'AFP par téléphone que les soldats avaient tiré de nouveaux obus "lorsque nous tentions de secourir des blessés", précisant que "des blessés se trouvent toujours à l'intérieur de la tente".

La tente avait été installée par le Mouvement sudiste, qui réclame la sécession de cette partie du pays qui était un Etat indépendant avant 1990, pour les funérailles d'un homme tué lors de combats avec les forces de l'ordre lundi.

Les accrochages, qui avaient également fait deux morts dans les rangs de la police, avaient démarré lorsque des activistes sudistes ont tenté d'entrer de force à l'intérieur du siège de la province de Daleh pour y hisser le drapeau de l'ancien Yémen du Sud.

Le Sud du Yémen est secoué par des violences depuis plusieurs jours, avec un regain des revendications autonomistes sudistes et des protestations de tribus à la suite de la mort de l'un des leurs début décembre dans un accrochage avec l'armée.

bur-mou-lyn/faa/vl

PLUS:hp