NOUVELLES

Une centaine d'étudiants à l'Assemblée nationale pour le Parlement jeunesse

27/12/2013 10:24 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

QUÉBEC - Ils n'ont qu'une vingtaine d'années, mais déjà ils sont députés à l'Assemblée nationale.

Ils débattent avec fougue de projets de loi traitant de l'information génomique ou encore du modèle d'intégration québécois.

Sans être contraints par une ligne de parti, ils affûtent leurs arguments, développent leur pensée et apprennent les rudiments de la vie parlementaire.

Tout ça, le temps de simuler une session législative dans l'enceinte même où les «vrais» députés façonnent le Québec de demain.

Une centaine d'étudiants âgés de 18 à 25 ans participent, jusqu'au 30 décembre, au 64e Parlement jeunesse du Québec.

Pour la première fois dans l'histoire de cette simulation parlementaire, qui se tient tous les ans depuis 1949, la bâtonnière du Québec occupe un poste honorifique. Me Johanne Brodeur joue le rôle de la lieutenant-gouverneure du Québec.

Elle soutient que le Parlement jeunesse rejoint l'un de ses convictions profondes, soit celle de l'éducation citoyenne des jeunes afin de leur apprendre les rouages de la vie démocratique.

PLUS:pc