NOUVELLES

Ontario: Encore 30 000 abonnés sans courant

27/12/2013 06:29 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST
CP

Les vents pourraient causer de nouvelles pannes à Toronto, même si le nombre de foyers privés d'électricité continue de diminuer en Ontario. Six jours après la tempête de pluie verglaçante qui a frappé l'est du pays, environ 30 000 foyers sont toujours plongés dans le noir.

Pannes les plus importantes vendredi à 17 h

- Toronto: 25 750 abonnés

- Orangeville: 1309 abonnés

- Guelph: 469 abonnés

- Markham: 470 abonnés

Au plus fort de la tempête, 300 000 abonnés étaient privés de courant à Toronto. De ce nombre, 91 % des foyers touchés ont donc retrouvé le courant.

D'autres pannes à prévoir?

En conférence de presse vendredi matin, le PDG d'Hydro Toronto, Anthony Haines, a indiqué que des rafales de vent de 40 km/h pourraient souffler sur la métropole en soirée et causer encore d'autres pannes.

« Nous nous attendons à ce qu'il y ait d'autres dégâts dans les prochaines 24 à 48 heures »

— Anthony Haines, PDG d'Hydro Toronto

Selon le maire de Toronto, Rob Ford, 450 personnes sont venues se réchauffer dans des refuges de la métropole dans la nuit de jeudi à vendredi, contrairement à 850 la nuit précédente.

Quelque 90 intersections de la Ville-Reine n'ont toujours pas de feux de circulation qui fonctionnent.

Les équipes concentrent leurs efforts à Scarborough, dans l'est de la ville, alors que de nombreuses résidences dans l'ouest de la métropole ont retrouvé le courant.

À ce stade-ci, les employés d'Hydro Toronto doivent rebrancher les foyers un par un, ce qui pourrait durer jusqu'à dimanche.

Conseils à la population

Hydro Toronto demande au public de ne plus déranger les employés des équipes de soutien, expliquant qu'ils devaient se concentrer sur leur travail.

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, rappelle aussi à la population l'importance de ne pas toucher aux fils électriques en cas de panne et de ne pas utiliser des barbecues au charbon pour se tenir au chaud. Deux personnes sont mortes d'un empoisonnement au monoxyde de carbone lundi à Newcastle, à l'est de Toronto, après avoir tenté de réchauffer leur résidence avec une génératrice à essence installée dans leur garage.

Les autorités indiquent également aux familles qui n'ont pas de courant qu'elles peuvent aller se réchauffer gratuitement dans les refuges.

INOLTRE SU HUFFPOST

Tempête du 22 décembre 2013