NOUVELLES

Monténégro: explosion devant le siège d'un quotidien monténégrin

27/12/2013 07:28 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

Une bombe a explosé dans la nuit de jeudi à vendredi devant le siège du quotidien monténégrin Vijesti à Podgorica sans faire de victime, a-t-on appris auprès du journal.

Un inconnu a placé sous la fenêtre du bureau du rédacteur en chef de Vijesti Mihailo Jovovic une bombe dont l'explosion a causé d'importants dégâts matériels dans plusieurs bureaux de l'immeuble.

Au moment de l'incident M. Jovovic et quinze journalistes du quotidien se trouvaient dans les locaux de Vijesti.

"Il s'agit d'une attaque terroriste sans précédent contre notre rédaction et une tentative d'assassinat de M. Jovovic", a déclaré à la presse le directeur de Vijesti Zeljko Ivanovic.

M. Ivanovic a rendu le gouvernement et le Premier ministre monténégrin Milo Djukanovic responsables de cette attaque, un "exemple de la manière dont le gouvernement respecte les valeurs européennes", selon lui.

Il ne s'agit pas du premier incident visant le quotidien Vijesti.

En 2011, des véhicules appartenant au journal avaient été incendiés et une équipe de TV Vijesti avait été agressée à Niksic, dans le centre du Monténégro.

En mars 2012, Olivera Lakic, une journaliste de Vijesti avait été agressée en bas de l'immeuble où elle vit. Son agresseur a écopé de neuf mois de prison ferme, mais son procès n'avait toutefois pas permis d'établir les motifs et les commanditaires éventuels de cette agression.

En juillet 2012, le fils du maire de Podgorica et troisième secrétaire auprès de l'ambassade du Monténégro à Washington à l'époque des faits, Miljan Mugosa avait été condamné, après trois ans de procédure, à une peine de six mois de prison avec sursis pour avoir agressé M. Mihailo Jovovic.

str-mat/ros

PLUS:hp