NOUVELLES

Minigolf, escalade ou burgers : les églises se trouvent de nouvelles vocations

27/12/2013 01:57 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Pas moins d'une église par semaine ferme ses portes au Québec. Que faire de ces bâtiments désertés par les fidèles, mais auxquels la population demeure attachée? Les nouvelles vocations sont parfois renversantes.

Un reportage de Myriam Fimbry à Désautels le dimanche

Guillaume Poulin, un électricien de métier, a tout de suite vu le potentiel de l'église Saint-Marc à Coaticook, une ville de 10 000 habitants, en Estrie. Il a acquis le bâtiment en 2010 pour une somme modique, dans l'idée de créer un minigolf intérieur.

Le parcours de 18 trous se déroule dans le noir, dans un décor luminescent aux couleurs fluo. Lors de notre visite, un samedi après-midi, le GloGolf Aventures recevait deux fêtes d'enfants et un party de bureau.

Bibliothèque, restaurant, centre d'escalade; voici d'autres exemples de transformations d'églises :

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec a recensé 2751 lieux de culte au Québec (églises ou chapelles), dont 10 % sont soit fermés, en vente ou déjà transformés.

Et vous? En vue de l'émission, nous vous posons la question : quelles sont les nouvelles vocations qui pourraient assurer l'avenir des églises? Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

PLUS:rc