NOUVELLES

Maenalanen et la Finlande écrasent la Norvège 5-1 au Mondial de hockey junior

27/12/2013 01:05 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

MALMÖ, Suède - Saku Maenalanen a marqué deux buts et récolté une aide dans la victoire de 5-1 de la Finlande contre la Norvège, vendredi, au Championnat mondial de hockey junior.

Artturi Lehkonen, Joni Nikko et Ville Leskinen ont complété la marque pour les Finlandais (1-0), tandis que Juuse Saros se dressait devant sa cage et repoussait 28 tirs.

Tim Robin Johnsgard fut le seul à faire vibrer les cordages pour la Norvège (0-2). Joachim Svendsen a effectué 43 arrêts dans la cause perdante.

La Finlande menait ce duel du groupe B 1-0 après 20 minutes et 3-0 au deuxième entracte.

Lehkonen, un choix de deuxième ronde — 55e au total — du Canadien au repêchage de 2013, a inscrit le seul filet du premier vingt, en avantage numérique à 19:13.

Maenalanen a réussi ses deux buts en période médiane, à 2:57 et 14:19, avant que Nikko ne porte le score à 4-0 en faveur de la Finlande à 15:18.

Leskinen a creusé l'écart à 5-0 à 7:40 du dernier tiers, avant que Johnsgard ne mette un terme aux espoirs de jeu blanc de Saros à 16:52.

La Slovaquie malmène l'Allemagne

Plus tôt vendredi, Milan Kolena et Marko Dano ont inscrit deux buts et amassé une mention d'assistance chacun dans l'écrasante victoire de 9-2 de la Slovaquie contre l'Allemagne.

Martin Reway et David Griger ont chacun récolté un but et trois mentions d'assistance. Mario Lunter, Daniel Gachulinec et Stanislav Horansky ont complété la marque pour la Slovaquie (1-0).

Dominik Kahun a réussi un doublé pour l'Allemagne (0-2), qui s'est inclinée 7-2 devant le Canada en lever de rideau du tournoi. Leon Draisasitl a obtenu deux passes.

Le gardien de but allemand Marvin Cupper a entamé la rencontre, mais il a été remplacé par Patrick Klein après avoir cédé six fois sur 19 lancers en seulement 30 minutes de jeu. Klein a effectué six arrêts sur neuf tirs supplémentaires.

Le cerbère slovaque Richard Sabol a repoussé 19 lancers dans la victoire des siens.

La Slovaquie a inscrit trois buts dans chaque tiers, et a marqué deux buts en autant de supériorités numériques. L'Allemagne a été blanchie en trois occasions en circonstances similaires.

PLUS:pc