NOUVELLES

John Kerry condamne un attentat "terroriste odieux" au Liban

27/12/2013 03:00 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a condamné vendredi l'attentat "terroriste odieux" qui a tué un conseiller de l'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri hostile au régime syrien.

Dans un communiqué, le chef de la diplomatie américaine a estimé que l'"assassinat" de Mohammad Chatah, ancien ministre des Finances et qui fut ambassadeur de son pays à Washington, était une "perte terrible pour le Liban, pour le peuple libanais et pour les Etats-Unis".

M. Kerry, qui connaissait M. Chatah lorsqu'il était sénateur américain, a loué une "voix raisonnable, responsable et modérée" ainsi qu'une "vision pour un Liban uni, sans violences confessionnelles, ni ingérence déstabilisatrice".

Il a assuré que l'administration américaine "soutenait le Liban pour traduire en justice les responsables de cet attentat haineux et lâche".

Le secrétaire d'Etat n'a pas fait référence au conflit syrien frontalier du Liban, ni au Hezbollah qui soutient Damas, mais a de nouveau plaidé pour que le Liban "préserve sa souveraineté et sa stabilité".

M. Chatah, proche conseiller de l'ancien Premier ministre Saad Hariri, hostile au régime syrien et à son allié le Hezbollah, a été tué vendredi dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth marquant une nouvelle escalade dans ce pays divisé entre partisans et opposants de Damas.

M. Hariri, qui dirige la coalition dite du 14 mars, dont M. Chatah était un stratège, a mis en cause le Hezbollah et Damas dans cet attentat qui a fait cinq autres morts, dont le chauffeur de M. Chatah, et plus de 50 blessés, selon le ministère de la Santé.

nr/rap

PLUS:hp