NOUVELLES

Est-ce que la 50e passe de touché de Peyton Manning aurait dû compter?

27/12/2013 05:49 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

ENGLEWOOD, États-Unis - Wade Phillips voudrait qu'on ajoute un astérisque à côté du record de passes de touché établi par Peyton Manning.

L'entraîneur-chef par intérim des Texans de Houston a indiqué vendredi que la ligue avait admis que la 50e passe de touché de Manning, lancée dimanche dernier, n'aurait pas dû compter puisque le receveur Eric Decker a jonglé avec le ballon.

Cependant, le touché compte toujours, tout comme la 51e passe payante de Manning. Celle lancée à Julius Thomas quelques minutes plus tard, ce qui couronnait une victoire de 37-13 des Broncos de Denver et qui permettait à Manning de fracasser le record de 50 passes de touché établi par Tom Brady en 2007.

Ce ballon, tout comme le chandail no 18 de Manning et ses souliers à crampons, ont été envoyés au Temple de la renommée du football, à Canton, en Ohio.

Decker a déclaré que Phillips devrait passer à autre chose, déclarant à The Associated Press vendredi: «J'ai attrapé le ballon. Ça ne change rien. C'est quand même un attrapé important pour moi et un jeu dont je vais me souvenir longtemps.»

Même son de cloche du côté de Manning, qui avait dit à Decker après le touché avec 6:57 à faire: «Bel attrapé, mon gars!»

Ce jeu de 20 verges au quatrième quart donnait les devants 30-13 aux Broncos et le touché a été confirmé à la reprise vidéo, au grand désarroi de Phillips. Ce dernier croyait que Decker n'avait pas le contrôle du ballon jusqu'à ce qu'il ne glisse hors de la zone des buts.

Phillips a envoyé une vidéo du jeu à la ligue cette semaine, prétendant que la mauvaise décision avait été prise.

«Nous avons eu une bonne nouvelle. En fait, c'est une mauvaise nouvelle pour Peyton Manning puisque la ligue m'est revenue et a confirmé que Decker avait jonglé avec le ballon et que ce n'aurait pas dû être un touché», a raconté Phillips au début de sa conférence de presse, vendredi.

Il a ajouté en rigolant: «J'imagine qu'ils vont devoir retourner le ballon qu'ils ont envoyé au Temple de la renommée. Je me sens mal pour Peyton, qui a célébré un record quand ça n'aurait pas dû être le cas.»

L'entraîneur-chef des Broncos John Fox n'a fait que hausser les épaules quand on lui a rapporté les propos de Phillips. Il a ajouté qu'il y a eu plusieurs occasions cette saison où on aurait dû accorder des touchés sur des passes de Manning et que les décisions ont été renversées.

«Je me suis retrouvé de l'autre côté dans plusieurs autres situations, mais ça ne change pas grand-chose. C'est tout ce que j'ai à dire», a mentionné Fox, vendredi.

Decker a ajouté: «Évidemment, les entraîneurs veulent que les bonnes décisions soient prises. Il (Phillips) ne pensait pas que c'était la bonne décision, moi oui. C'est normal qu'il fasse une plainte à la ligue, mais ça compte quand même.»

PLUS:pc