NOUVELLES

Soudan du Sud : le gouvernement canadien retire son personnel diplomatique

27/12/2013 11:47 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST
AFP

OTTAWA - Le gouvernement canadien a annoncé, vendredi, qu'il retirait tout son personnel diplomatique de la République du Soudan du Sud pour des questions de sécurité.

Par voie de communiqué, la ministre d'État aux Affaires étrangères et consulaires Lynne Yelich a indiqué que toutes les activités étaient suspendues de manière temporaire au bureau diplomatique situé à Djouba.

Le personnel canadien a été relocalisé dans les locaux du haut-commissariat du Canada à Nairobi, au Kenya. La ministre a évoqué des conditions de sécurité imprévisibles pour justifier le départ du personnel canadien.

Ottawa recommande également fortement à tous les citoyens canadiens se trouvant au Soudan du Sud de quitter le pays sans tarder.

L'aéroport de Djouba est encore ouvert, notent les autorités canadiennes, qui indiquent également que la route permettant de rejoindre l'Ouganda est praticable.

«Vos chances de quitter pourraient s'amoindrir si les conditions de sécurité continuaient à se dégrader», peut-on lire dans l'avis publié par le gouvernement.

Cet exode du personnel canadien survient tout juste après que le gouvernement du Soudan du Sud eut accepté de mettre fin aux combats.

À la mi-décembre, un coup d'État avorté a mené à une escalade de la violence dans ce nouveau pays qui s'est séparé du Soudan en 2011.

Les Nations unies ont révélé que les violences des dernières semaines avaient provoqué le déplacement de plus de 120 000 personnes.

À LIRE AUSSI

L'ONU demande des fonds pour ses agences humanitaires

Des témoins racontent massacre, meurtres et viols

Obama hausse le ton et renforce le contingent militaire américain