NOUVELLES

Un religieux musulman tué par balle au Kenya (police)

26/12/2013 09:58 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Un religieux musulman a été tué par balle au Kenya dans la nuit de mercredi à jeudi à Ukunda, ville touristique située sur l'océan indien, a-t-on appris auprès de la police locale.

"Il ne s'agit vraisemblablement pas d'un vol ordinaire" a déclaré jeudi un responsable de la police locale, Jack Ekakoro. "Il semble que les attaquants ont ciblé leur victime". Les meurtriers n'ont pas été identifiés.

Âgé de 60 ans, Salim Mwasalim "a été abattu alors qu'il se rendait chez lui à pied, après avoir quitté la mosquée proche", selon la police.

"Une enquête a été ouverte pour déterminer les raisons de l'attaque et retrouver les responsables", a ajouté la police, précisant que les meurtriers s'étaient enfuis à moto après l'attaque.

La ville d'Ukunda se situe sur la côte kényane, à une trentaine de km au sud de la ville portuaire de Mombasa, sur l'océan indien.

Un autre religieux musulman, Hassan Mwayuyu, avait été tué dans la région dans des circonstances similaires, le 6 décembre. Selon une source policière, Salim Mwasalim était sous surveillance policière, soupçonné d'avoir recruté des jeunes combattants pour le groupe islamique somalien Shehab, proche d'Al-Qaeda.

Plusieurs imams ont été tués par balle ces derniers mois dans la région côtière, à dominante musulmane.

En octobre, un prêcheur radical, populaire mais controversé, Sheikh Ibrahim Ismail, avait été tué pendant qu'il conduisait dans Mombasa. Son assassinat avait entrainé de violentes émeutes.

str-hv/sas/jz/cld/jpc

PLUS:hp