NOUVELLES

Thaïlande: la commission électorale recommande un report des élections

26/12/2013 08:54 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

BANGKOK - La commission électorale thaïlandaise a recommandé jeudi un report des élections générales prévues pour le 2 février après que des heurts entre des manifestants et des forces de sécurité eurent fait près de 100 blessés et une victime du côté des forces de l'ordre.

Cette requête constitue une nouvelle remise en question du pouvoir en place en Thaïlande. La première ministre Yingluck Shinawatra souhaite que le scrutin ait lieu comme prévu, confiante en ses chances de remporter facilement un nouveau mandat.

Les violences qui ont éclaté dans les rues ajoutent de la pression sur la dirigeante. Elle pourrait se voir contrainte d'adopter la ligne dure pour contrôler les manifestants, ce qui pourrait plonger le pays dans le chaos et entraîner une possible intervention des forces armées.

La manifestation du jeudi, qui a duré plusieurs heures, s'est tenue à l'extérieur d'un stade sportif de la capitale, Bangkok, où des candidats à l'élection se rassemblaient pour s'enregistrer en vue des élections de février.

Les contestataires ont lancé des roches et tenté de pénétrer de force dans l'édifice afin de perturber la tenue de l'événement. Les policiers ont répliqué en larguant des gaz lacrymogènes et en tirant des balles de caoutchouc.

Les forces de l'ordre ont affirmé que les manifestants ont tiré à balles réelles et que l'un de ces projectiles a atteint mortellement un policier.

Quatre commissaires d'élection ont quitté le stade à bord d'un hélicoptère afin de fuir les violences.

Les manifestants considèrent que le gouvernement de Yingluck Shinawatra est corrompu et accusent la leader d'être une marionnette de son frère, l'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra, qui a été renversé en 2006 par un coup d'État militaire.

La première ministre profite d'un large appui dans les campagnes thaïlandaises, mais son autorité est contestée par la classe moyenne et l'élite des villes.

PLUS:pc