NOUVELLES

Soudan du Sud: l'ONU s'attend à des renforts dans les prochaines heures

26/12/2013 01:30 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

La représentante spéciale des Nations unies pour le Soudan du Sud a affirmé jeudi qu'elle s'attendait à ce que des soldats de maintien de la paix et de l'équipement militaire arrivent au pays d'ici 48 heures.

En vidéoconférence depuis Juba, la capitale du Soudan du Sud, Hilde Johnson a précisé que selon les Nations unies, «bien au-delà de 1000» personnes ont été tuées dans des affrontements au cours des 11 derniers jours.

L'arrivée de ces renforts vise à protéger les quelque 50 000 civils qui ont déjà trouvé refuge dans les différentes bases de la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSS).

Mardi, le Conseil de sécurité de l'ONU a donné son aval à une résolution demandant d'augmenter temporairement le nombre de soldats onusiens et de policiers en plus de livrer du matériel militaire au Soudan du Sud, dont des hélicoptères de combat.

Selon Hilde Johnson, les conflits les plus violents ont actuellement lieu à Malakal, la capitale du riche État pétrolier du Nil supérieur.

Le Soudan du Sud s'est séparé pacifiquement du Soudan en 2011 à la suite d'un traité de paix signé en 2005, au terme de plusieurs décennies de guerre.

Toutefois, quelques groupes rebelles armés subsistent toujours dans le pays, qui compte parmi les contrées les moins développées au monde, ce qui entraîne régulièrement des affrontements entre les différentes tribus qui font chaque fois des centaines de morts.

PLUS:pc