BIEN-ÊTRE
11/11/2013 11:28 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Pour en finir avec la grippe

Getty Images

Mieux vaut prévenir que guérir, selon l’adage, mais lorsque l’opération échoue, il faut alors composer avec le problème et tenter d’en finir le plus vite possible.

C’est surtout vrai dans le cas de l’influenza, ou virus de la grippe, qui finit par frapper à peu près tout le monde au cours d’une année. L’arrivée de l’hiver fait bien sûr grimper les statistiques en matière de grippe, et s’ouvre alors le bal des vaccins et des remèdes préventifs.

Top Santé s’intéresse cependant cette fois aux victimes de la grippe, pour qui les nombreux moyens de prévention n’ont pas donné l’effet escompté.

Le Dr Cohen, du GROG, affirme qu’il est préférable de ne pas « attendre que ça passe » et de prendre tous les moyens pour en finir avec la grippe le plus rapidement possible.

Il conseille d’abord l’utilisation d’un antiviral dans les 36 heures suivant l’apparition des premiers symptômes de la grippe, un traitement qu’il est possible de retrouver en pharmacie, sous ordonnance.

On doit ensuite s’accorder beaucoup de repos et s’attaquer ainsi à la fièvre et la fatigue musculaire. La toux est également l’un des ennemis à abattre afin de se relever d’une vilaine grippe, et le choix du traitement peut être laissé à la discrétion du patient (miel, sirop, eau salée, etc.).

L’important, semble-t-il, est de s’accorder du temps pour se soigner, et de ne pas laisser les choses empirer par l’inaction, car une grippe non soignée peut alors s’étirer sur plusieurs semaines d’enfer...

À VOIR AUSSI:

5 trucs pour éviter les virus

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.