NOUVELLES

Manifestations anti-gouvernementales: le président ukrainien se montre défiant

26/12/2013 12:27 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

KIEV, Ukraine - Le président ukrainien a ouvertement défié, jeudi, les régions occidentales du pays qui ont soutenu publiquement les manifestations anti-gouvernementales des dernières semaines.

Viktor Ianoukovitch est confronté à des manifestations d'envergure depuis qu'il a décidé, il y a environ un mois, de reléguer aux oubliettes une entente avec l'Union européenne au profit d'un resserrement des liens avec la Russie.

Dernièrement, des représentants de trois régions occidentales de l'Ukraine ont décidé de quitter leurs fonctions en guise de protestation.

Quant au maire de Lviv, une ville située près de la frontière avec la Pologne, il a prévenu que les forces policières pourraient se porter à le défense des contestataires si les autorités décidaient de dépêcher des forces de sécurité pour les disperser.

Le président Ianoukovitch a déclaré jeudi lors d'une rencontre avec les membres de sa formation politique qu'il n'admettrait aucun «nihilisme ou séparatisme juridique».

Pendant ce temps, les manifestations se poursuivaient à Kiev, au lendemain d'un passage au tabac d'une militante et journaliste ukrainienne.

Tetyana Chernovil, âgée de 34 ans, a été attaquée alors qu'elle rentrait chez elle en voiture. Son véhicule a été encerclé par des véhicules utilitaires sport. Elle a été battue par plusieurs hommes en tentant de s'enfuir.

Elle a subi une commotion cérébrale et des fractures au nez et au visage, a rapporté son mari, Mykola Berezovy.

L'attaque est survenue après qu'elle eut publié un article sur une luxueuse demeure qui aurait été construite pour le ministre de l'Intérieur, Vitali Zakharchenko.

PLUS:pc